Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


13.03.2003 - L'Impartial

Recours au tribunal

On n’est reparti pour un tour avec le projet de parcs d’éoliennes au Crêt-Meuron : les 18 particuliers et les deux associations suisses, dont les oppositions avaient été levées par le Département neuchâtelois de la gestion du territoire (DGT) ont fait recours au Tribunal administratif cantonal.

Responsable romand de la Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage, Richard Patthey confirme qu’il a déposé un recours au nom de la fondation. Il l’a d’ailleurs déposé en commun avec le Heimatschutz, également débouté par le DGT, ce qui fait que les deux associations ne constituent plus qu’un seul recourant au Tribunal administratif.

Ce recours est-il déposé avec de nouveaux arguments?
«Pas du tout, déclare Richard Patthey. On n’invente pas de nouveaux motifs quand on change d’instance. On n’en oublie pas non plus. »

Sans entrer dans les détails juridiques, il résume ainsi les arguments fondamentaux des deux associations pour s’opposer au projet neuchâtelois d’éoliennes :

«Je dirais d’abord que le gigantisme des turbines prévues convient certainement à des installations au bord de la mer mais pas chez nous. Il faut adapter la technique à nos régions et à nos conditions de vent. Ensuite, la production d’électricité qu’on en attend est à ce point insignifiante que le dommage au paysage en serait disproportionné. Mais notre argument principal porte sur le fait que la protection du paysage doit être mieux prise en compte. Le DGT fait une appréciation très partielle de cet argument. Il a même une pesée d’intérêt carrément partiale, et ceci indépendamment de toute la querelle juridique liée au fameux décret de 1966 sur la protection des crêtes. »

La justice suit son cours.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2019 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage