Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
  Bois d'Amont - VD/FR
  Franches Montagnes- JU
  Tramelan - JB
  Travers du vent - NE
  Paysage Libre - Suisse
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


04.04.2005 - Communiqué de presse

Le Tribunal administratif donne raison à la FP et à Patrimoine suisse: la sauvegarde des crêtes du Jura neuchâtelois doit l'emporter sur une production insignifiante d'énergie éolienne.

Le Tribunal administratif donne raison à la FP et à Patrimoine suisse: la sauvegarde des crêtes du Jura neuchâtelois doit l'emporter sur une production insignifiante d'énergie éolienne.

La Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage (FP) et Patrimoine suisse obtiennent gain de cause: les crêtes du Jura neuchâtelois, protégées par un décret cantonal de 1966, ne sauraient être sacrifiées à la production de quelques GWh d’énergie éolienne. Le Tribunal administratif du Canton de Neuchâtel a admis le recours des deux associations contre la décision du Département de la gestion du territoire concernant le projet dit Crêt-Meuron, entre la Vue-des-Alpes et Tête-de-Ran .

L’exploitation de la force éolienne est certes souhaitable sur le plan écologique, mais les atteintes au paysage qu’elle entraîne sont considérables. Une attention toute particulière doit être vouée au paysage en vue de l’implantation de parcs d’éoliennes. Or l'emplacement du projet en question se trouve à l’intérieur du périmètre d’application d’un décret cantonal de 1966 visant la protection des crêtes. Le site est en outre au centre d’un espace de loisirs et de délassement dont l’harmonie et la tranquillité seraient qualitativement affectées par l'installation de jusqu'à sept turbines éoliennes de 93 mètres de hauteur.

Dès le début, la FP et Patrimoine suisse ont argumenté sur le fond du problème: la Suisse n'est pas un pays de vents forts et réguliers, conditions nécessaires à l'exploitation efficace de l'énergie éolienne. Le rendement des éoliennes y est dérisoire, la force du vent étant en général tout juste suffisante pour faire tourner les pales des hélices (quand elles ne restent pas immobiles), sans production significative d'énergie. La quantité infime d'électricité qui pourrait être produite par les éoliennes contestées au Crêt-Meuron n'est donc de loin pas suffisante pour contrebalancer l'impact paysager considérable de ces gigantesques installations industrielles.

C'est ce qu'a reconnu le Tribunal administratif, qui, après avoir examiné avec soin la question, vient de donner raison à la FP et à Patrimoine suisse dans sa décision sur leur recours déposé en mars 2003. Dans la pesée des intérêts, il juge notamment que l'utilité du projet de parc d'éoliennes pour la production d'énergie "est actuellement extrêmement faible, sinon quasi insignifiant, et le demeurera sans doute", et qu'il "n'est pas allégué que ces installations présenteraient un réel progrès sur le plan de la lutte contre les atteintes à l'environnement", alors que "l'impact sur le paysage serait en réalité important, depuis de nombreux endroits élevés des environs et sur de nombreux kilomètres, mais aussi, il va de soi, dans la région de Tête-de-Ran, qui est un site particulièrement fréquenté en tant que zone de délassement, soit un genre de territoire dont la conservation constitue un des principes de l'aménagement".

La FP et Patrimoine suisse prennent acte de ce jugement qui confirme le bienfondé de leurs arguments. La décision est susceptible d'un recours au Tribunal fédéral, mais les associations ne doutent pas que, le cas échéant, celui-ci arrivera aux mêmes conclusions que les juges du Tribunal administratif.

Renseignements complémentaires:
FP, Richard Patthey, 031 312 20 01, paysage@sl-fp.ch
SHS, Monika Suter, 01 254 57 00, monika.suter@heimatschutz.ch

Voir le texte intégral de la décision du TA ci-dessous :
Document PDF TA2003_110.pdf 223.2Ko

Revue de presse

Presse suisse
07.05.2017 - SE 2050 - Des documents internes montrent comment l’Office fédéral de l’énergie tente d’in...
En savoir +
06.05.2017 - SE 2050 - Philippe Roch - Je me lève pour défendre la nature, qui est malmenée dans cette ...
En savoir +
27.04.2017 - JURA VAUDOIS - Les promoteurs ALPIQ et les trois communes qu’ils entraînent dans leur sill...
En savoir +
26.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Faut-il soutenir la stratégie énergétique 2050? THIERRY RAY CONSE...
En savoir +
26.04.2017 - JURA VAUDOIS - Ce projet de neuf mâts achève sa mise à l’enquête. En France, d’où il sera ...
En savoir +
19.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Plus de 1000 installations éoliennes industrielles sont nécessaires po...
En savoir +
19.04.2017 - VOTATION SE 2015 Energies renouvelables Objectifs: La production d’électric...
En savoir +
13.04.2017 - VOTATION - SE 2050 - Philippe Roch prend position contre la loi sur l’énergie. L’ancien di...
En savoir +
 
 
  © 2017 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage