Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
  Bois d'Amont - VD/FR
  Franches Montagnes- JU
  Tramelan - JB
  Travers du vent - NE
  Paysage Libre - Suisse
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


28.04.2007 - L'Impartial

Le vent a singulièrement viré en faveur des éoliennes de Crêt-Meuron

TETE-DE-RAN - Les éoliennes ne constituent pas une atteinte insurmontable au paysage. Le Tribunal administratif cantonal vient de rendre un nouveau jugement, favorable, au projet d'éoliennes de Crêt-Meuron. C'était peut-être la dernière manche entre promoteurs et opposants.

Sept éoliennes hautes de 90 mètres tournant à plein régime sur le site protégé de Crêt-Meuron... Ce n'est plus tout à fait une utopie. Après une longue procédure juridique, ce dossier redevient viable. Jeudi, le Tribunal administratif neuchâtelois (TA) a débouté les opposants au projet de parc éolien prévu en contrebas de la crête de La Vue-des-Alpes.

«C'est avec une immense satisfaction que nous avons accueilli la nouvelle», exulte Martin Kernen. Le porte-parole de Suisse Eole admet que l'attente était teintée de confiance, tant les considérants du jugement du Tribunal fédéral (TF), du 31 août 2006, étaient clairs. «Dire, comme l'avait fait dans son premier jugement le TA, que la production est insignifiante par rapport à la protection des crêtes, équivalait à regarder le projet par le petit bout de la lorgnette», lance avec satisfaction Martin Kernen. «Si l'on ne prenait en compte que l'occupation au sol pour juger de l'utilité du projet, le ratio tournerait toujours à l'avantage du nucléaire», justifie Sven Engel, mandataire de la société anglaise Eole Res, promoteur du parc éolien de Crêt-Meuron. Celui-ci s'étendra sur 111 hectares et deux kilomètres de longueur.

Pour autant que les opposants ne recourent, à leur tour, au TF. «Nous sommes prêts à foncer, mais devons composer avec cette possibilité, avant de pouvoir déposer une demande de permis de construire», reprend Martin Kernen. Pour rappel, les premières oppositions (voir ci-dessous) avaient été déposées, début 2002, suite à la mise à l'enquête du Plan d'affectation cantonal. «Là encore, des oppositions sont envisageables, mais de la part de privés uniquement», précise Sven Engel.

Reste que pour Suisse Eole, le nouveau jugement du TA signifie que le décret de 1966 sur la protection des sites naturels du canton «n'est pas une interdiction absolue d'y faire des choses intelligentes, car ce territoire couvre tout de même 60% du canton. Du reste, le décret ne constituait qu'un point mineur du premier jugement du TA», souligne le chargé de communication. Le mandataire d'Eole Res met néanmoins les enjeux en évidence. «Le TF avait dit que le développement de l'énergie renouvelable est d'intérêt public en Suisse. Le jugement du TA résume ce que le TF avait affirmé.»

Dans le cas précis, le TA a fait une nouvelle pesée d'intérêts entre les énergies durables et la protection du paysage. Force est de constater que, cette fois-ci, la balance a penché du côté du développement durable. Il n'est pas impossible, en l'espèce, que les juges aient pris en considération les aménagements existants. Telle une ligne à haute tension, les téléskis et autres chalets de montagne. Le recours des opposants est donc rejeté et ceux-ci devront s'acquitter d'une douzaine de milliers de francs, au titre de frais et dépens.


Les opposants dans l'expectative
«On s'y attendait. Après la décision du Tribunal fédéral (TF), le Tribunal administratif (TA) n'avait tout simplement pas le choix», remarque sans complaisance Richard Patthey, secrétaire de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du territoire (FP). Avec l'association des Amis de Tête-de-Ran /La Vue-des-Alpes, Patrimoine suisse et 18 particuliers, la fondation avait recouru auprès du Tribunal administratif cantonal en 2002 contre le projet d'éoliennes. «Nous avons désormais trente jours pour faire recours. Nous allons utiliser ce délai pour examiner la question. Pour l'heure, je ne connais pas encore les considérants. Mais si l'argumentation du TA est la même que celle du TF, il n'y a rien à faire», observe-t-il. «Nous n'allons pas nous lancer dans une telle aventure. Nous ne sommes pas des kamikazes!» Une chose est certaine, souligne Richard Patthey, si les opposants décident de recourir, ils le feront ensemble. «Pour nous, il est exclu de partir seuls.»
Le secrétaire de la FP considère aussi que ce jugement ne signifie pas que les éoliennes vont pousser partout comme des champignons. Mais que la production «insignifiante» de cette énergie ne constitue plus un argument de blocage fondamental. Pourtant, rappelle-t-il, c'est un leurre de croire que le vent puisse être une alternative crédible aux autres types de production énergétique. «Il faudrait 10 000 éoliennes pour remplacer une petite centrale nucléaire.» Et de se demander ironiquement s'il faudra attendre que les crêtes en soient couvertes pour que leurs partisans s'en rendent compte.


Un feuilleton qui débute il y a six ans
En 2001, le Département de la gestion du territoire (DGT), alors dirigé par Pierre Hirschy, lance le projet des éoliennes de Crêt-Meuron.
Mais il soulève des bourrasques. Nouvellement créée, l'association des Amis de Tête-de-Ran /La Vue-des-Alpes fait opposition, en compagnie d'autres mouvements et de particuliers. Le parc éolien, d'une rentabilité énergétique douteuse à leurs yeux, «porterait une atteinte grave au paysage» et à l'environnement naturel, préservé par le décret de 1966 sur la protection des sites.

En février 2003, le DGT lève les oppositions. Les Amis de Tête-de-Ran /La Vue-des-Alpes, deux associations et des particuliers recourent au Tribunal administratif cantonal (TA).

En mars 2005, les juges acceptent ces recours. Selon eux, la protection dont bénéficie la zone présente un «intérêt prépondérant», compte tenu des incidences sur la nature et le paysage. L'intérêt énergétique du parc éolien est lui jugé «extrêmement faible, sinon quasi insignifiant». Le TA annule les décisions du DGT.

Mais ce dernier refuse de plier sous le vent contraire. Pour le conseiller d'Etat Pierre Hirschy, une production éolienne couvrant les besoins de 4000 à 5000 ménages «ne peut pas être qualifiée de négligeable». En mai 2005, le DGT dépose à son tour un recours auprès du Tribunal fédéral (TF), en compagnie de l'Office fédéral de l'énergie et de la société qui construirait ce parc.

Fin août 2006, le TF accepte le recours. Il qualifie de «critiquable» l'appréciation des juges neuchâtelois sur l'apport énergétique des éoliennes.

Le TA doit revoir sa copie.
Hier, celui-ci rendait l'arrêt rejetant les recours déposés en 2002. Les pales sont relancées.


Fernand Cuche:
pas un combat, mais un enjeu de société
Conseiller d’Etat en charge de la Gestion du territoire, Fernand Cuche s’est évidemment réjoui de la décision du Tribunal administratif. Mais il ne la vit pas comme une victoire. Plutôt qu’un combat ou un rapport de forces, ce débat sur les éoliennes recèle un enjeu de société.


D’autres projets profitent aussi d’un courant favorable
Un projet d’éolienne est aussi né à La Joux-du-Plâne . Ses promoteurs invitent du reste la population, cet après-midi, à visiter le site d’implantation. Un important projet d’extension est aussi à l’étude à Mont-Crosin .


Du courant vert à l’horizon de 2010?
– Naissance
Eole Res lance son projet de parc éolien en 2001.
– Blocage
Le plan d’affectation cantonal est combattu. Cinq ans plus tard, la demande de permis de construire dort encore dans un tiroir.
– Avantage
Tout n’est pas que perte de temps. Depuis lors, la technologie a évolué. Des éoliennes plus performantes pourraient pousser au Crêt-Meuron, sans que le plan d’affectation n’en souffre.
– Aménagements
Avant l’érection des éoliennes, des câbles électriques seront installés sous les chemins de chaille pour le transport de l’énergie. La construction d’une sous-station électrique permettra la transformation du courant de moyenne en haute tension.
– Rupture de stock
Compte tenu de l’engouement suscité par les éoliennes, le délai de livraison dépasse une année.
– Interrupteur
Si les opposants rentrent dans le rang, le courant éolien circulera sur le réseau dès 2010.

Revue de presse

Presse suisse
27.04.2017 - JURA VAUDOIS - Les promoteurs ALPIQ et les trois communes qu’ils entraînent dans leur sill...
En savoir +
26.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Faut-il soutenir la stratégie énergétique 2050? THIERRY RAY CONSE...
En savoir +
26.04.2017 - JURA VAUDOIS - Ce projet de neuf mâts achève sa mise à l’enquête. En France, d’où il sera ...
En savoir +
19.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Plus de 1000 installations éoliennes industrielles sont nécessaires po...
En savoir +
19.04.2017 - VOTATION SE 2015 Energies renouvelables Objectifs: La production d’électric...
En savoir +
13.04.2017 - VOTATION - SE 2050 - Philippe Roch prend position contre la loi sur l’énergie. L’ancien di...
En savoir +
11.03.2017 - JURA VAUDOIS - Les éoliennes de Bel Coster, ici vues de la Dent de Vaulion sur ce photomon...
En savoir +
07.03.2017 - POLITIQUE ENERGETIQUE - Au sujet de la politique énergétique allemande et de la Suisse, l’...
En savoir +
03.03.2017 - VAUD - Plan caché ou incohérences de l’Etat de Vaud ? Paysage-Libre Vaud vient de publier ...
En savoir +
22.02.2017 - CORRUPTION - L'ancien cadre des Services industriels de Genève est finalement condamné pou...
En savoir +
16.02.2017 - FRIBOURG - Le tribunal cantonal a admis le recours d'organisations de protection de la nat...
En savoir +
26.01.2017 - VAUD - Des projets à Villars-le-Terroir et Vuarrens illustrent les difficultés en matière ...
En savoir +
21.01.2017 - VAUD - Le Tribunal cantonal refuse de considérer que le réseau peut ne délivrer que de l’é...
En savoir +
19.01.2017 - AVIFAUNE - Il est facile d’ironiser sur les quelques volatiles tués par les pales des éoli...
En savoir +
 
 
  © 2017 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage