Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > La Vue-des-Alpes > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Revue de presse
  Le projet
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


04.02.2009 - L'Impartial

Un vent tourbillonnant souffle sur les éoliennes de La Vue-des-Alpes

LA VUE-DES-ALPES - Le Conseil général de Cernier ne votera pas lundi soir sur la construction de trois éoliennes sur son territoire, à La Vue-des-Alpes. Le Conseil communal a préféré reporter la décision plutôt que de risquer un refus. La Région Val-de-Ruz regrette ce renvoi et tentera de convaincre les élus locaux.

Le Conseil général de Cernier aurait dû se prononcer lundi prochain sur une convention relative au projet éolien de La Vue-des-Alpes. Mais ce point a été retiré de l'ordre du jour, au profit d'une simple information, sans décision.

«Nous sommes à 100% favorables à ces éoliennes, mais nous ne voulons pas précipiter les choses et risquer un refus du Conseil général», explique Didier Grétillat, conseiller communal responsable de l'énergie. L'exécutif de Cernier pense donc donner «davantage de chances» au projet en reportant le vote, qui devrait intervenir à la mi-mai.

Président du groupe de travail «éolien» de la Région Val-de-Ruz et initiateur du projet, Giuliano Viali regrette que le calendrier soit ainsi retardé. «Nous serons présents lundi soir au Conseil général et nous ferons le maximum pour calmer les craintes, en toute transparence.»

Pour mémoire, dans sa volonté de rendre le district énergétiquement autonome, la Région projette de construire une demi-douzaine d'éoliennes sur le secteur Vue-des-Alpes /Montperreux (rien à voir avec le projet Crêt-Meuron /Tête-de-Ran). Les terrains appartenant à la commune de Fontaines, sans accès et trop visibles depuis le Val-de-Ruz, ont été abandonnés. Mais des accords sont signés ou en voie de l'être pour deux parcelles privées (une éolienne sur chacune).

Des tractations sont aussi en cours avec la commune de Cernier, dont le territoire du Montperreux pourrait accueillir trois éoliennes. Le Conseil général avait d'ailleurs en avril dernier, non sans débat, donné à son exécutif la compétence d'accorder un droit de superficie pour ces réalisations.

Seulement, la convention proposée aujourd'hui par la Région va au-delà de la cession des terres, explique Didier Grétillat. Elle porte aussi sur le choix du partenaire Greenwatt ainsi que sur un «montage financier un peu flou» et pose des questions de compétence législative. Des points que le Conseil communal veut clarifier avant de soumettre la convention aux conseillers généraux.

«Nous n'avons rien à cacher, il n'y a pas anguille sous roche», assure Giuliano Viali. «Cette convention doit simplement permettre de construire une centrale éolienne via une société composée à 70% par la Région et à 30% par Greenwatt». Cette filiale «verte» du Groupe E assurerait le total des investissements. Après déductions des frais techniques et financiers, le produit de la vente du courant - plusieurs centaines de milliers de francs par an - serait réparti entre les communes du Val-de-Ruz.

«La Région a tout à y gagner», plaide Giuliano Viali. «Il nous faut être sûrs d'avoir les terrains pour affiner les mesures de vent puis déposer les demandes de permis de construire. Si nous ne le faisons pas à temps, ce sont des promoteurs privés, parfois extérieurs au canton, qui prendront le relais. Alors, les communes n'en retireraient rien.»

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage