Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Valais > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Revue de presse
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


18.04.2009 - Le Nouvelliste

Nufenen, Grimsel et à la Furka 120 éoliennes - Une cinquantaine d'autres au Grand-Saint-Bernard

VALAIS - Cela se concrétise: 120 éoliennes à 5 millions de kilowattheures chacune sont prévues au Nufenen, au Grimsel et à la Furka. Et une cinquantaine d'autres au Grand-Saint-Bernard.

Andy Imfeld, directeur de Swisswinds et citoyen d'Ulrichen, a installé le siège de sa société dans sa jolie maison en bordure de route au pied du col du Nufenen (Maintenant avec Obergesteln et Oberwald, Ulrichen fait partie de la nouvelle commune d'Obergoms). Quant à Swisswinds, elle projette la construction de rien moins que 166 éoliennes. A 5 ou 6 millions de francs pièce...

L'affaire devient sérieuse. La première éolienne d'essai sera montée en juin prochain au col du Nufenen sur le barrage du Gries. Du moins, on l'espère. Car la demande de construire sera déposée cette semaine. Et il est question de déposer une demande semblable en mai, auprès de la commune de Bourg-Saint-Pierre.

Trente-cinq pour cent pour Obergoms

Andy Imfeld et sa société ont fait des mesures de vents au lac du Gries (proche du col du Nufenen), au Grimsel et au Saint-Bernard (dans la région du lac des Toules). La Furka viendra plus tard. Il voit grand: une cinquantaine d'éoliennes au Gries, une vingtaine au Grimsel, une cinquantaine à la Furka. En tout 120 éoliennes sur le territoire d'Obergoms. Il est d'ailleurs prévu que cette commune prenne une participation de 35% dans la future société électrique. Le canton pourrait lui aussi prendre un pourcentage à travers les FMV. D'autres partenaires sont envisagés tels que les sociétés électriques EnAlpin et Forces motrices bernoises (FMB). C'est la Coop qui a financé les 2 millions de francs qu'on coûtés les mâts de mesure des vents au Grimsel, au Gries et au Saint-Bernard.

Conclusion de ces mesures: il vaut mieux installer les pales à 60 mètres de hauteur, car le potentiel des vents y est meilleur qu'à 80 mètres.

Préavis positif de poids

Pour le site du Gries, c'est bien parti. «Raimund Rodewald de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP/SL) a donné un préavis positif pour ce site», précise Andy Imfeld.

La première éolienne devrait donc s'y dresser au mois de juin. Une cinquantaine devraient suivre. Le directeur de Swisswinds argumente que le site est déjà très construit avec la route du col, le barrage du Gries, des pylônes pour la haute tension, des installations militaires.

Rapidité cantonale

On est quand même étonné de la rapidité avec laquelle les choses se passent. Il y a deux ans à la même époque ou même au printemps 2008, les projets de parcs éoliens sur les cols valaisans étaient considérés comme de douces lubies. En ce mois d'avril 2009, on a l'impression qu'ils sont bien partis. Car en plus d'Obergoms, Swisswinds planifie encore une cinquantaine de mâts sur le territoire de Bourg-Saint-Pierre. Et la société nourrit d'autres projets pour Fribourg et le val Bedretto, voisin du Nufenen.

«Nous remercions tout particulièrement l'Etat du Valais et son service de l'énergie, qui n'ont mis que deux mois pour établir une «planification vents», l'automne passé. Cette base nous a permis d'accéder aux tarifs Kev de la Confédération.» Le Kev prévoit de payer entre 17 et 20 centimes le KWh produit par des énergies alternatives. A titre de comparaison, le KWh estival produit par nos barrages se vend trois à quatre fois moins cher.

A 20 centimes, une éolienne produisant 5 millions de KWh annuels «rapporterait» 1 million de francs. Dans ces conditions, l'installation s'amortirait en dix ou douze ans, tout en ménageant quand même un juteux bénéfice annuel. Et au bout de douze ans l'éolienne, complètement amortie, procurerait des bénéfices avant impôts presque équivalents au chiffre d'affaires.

Si les 120 éoliennes se construisent, elles procureront une trentaine d'emplois à la commune d'Obergoms.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage