Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


18.06.2009 - L'Impartial

Le plus grand projet éolien de Suisse est à cheval sur Vaud et Neuchâtel

VAUD - NEUCHATEL - Un projet d'une quarantaine de mâts entre Provence et Val-de-Travers: Romande Energie et les Services électriques de la Ville de Zurich projettent le plus grand parc éolien de Suisse à cheval entre Vaud et Neuchâtel. Un de plus dans l'Arc jurassien? Explications.

Une quarantaine d'éoliennes à cheval entre les cantons de Vaud et Neuchâtel, du côté de la Nouvelle Censière. Des mâts de 80 à 100 mètres de haut. Une production de 160 millions de kilowattheures par an, correspondant à la consommation de 45 000 ménages. Le projet de parc présenté hier par Romande Energie et les Services électriques de la Ville de Zurich (EWZ) n'a aucun équivalent en Suisse. Rien à voir avec les sept éoliennes projetées depuis bientôt huit ans au Crêt-Meuron. Ni avec la vingtaine envisagées à la Montagne de Buttes.

Les deux entreprises prévoient d'investir 240 millions dans ce projet, comme elles l'ont fait savoir hier dans un communiqué commun. Romande Energie détiendra 60% du consortium, contre 40% à EWZ. «Ce partenariat nous permet de partager les frais et les risques», ajoute Karin Devalte, responsable de communication auprès de Romande Energie.

Situé sur un plateau à 1300 mètres d'altitude, en grande partie sur la commune vaudoise de Provence, le site retenu (en fait quatre lieux-dits) déborde un peu sur les communes voisines de Fontanezier et de Romairon, mais aussi, côté nord, sur celle de Val-de-Travers. Ce qui impliquera une nécessaire concertation entre les deux cantons, observe Pierre-Alain Rumley, membre de l'exécutif de la nouvelle commune fusionnée.

Il faudra aussi savoir sur quelle base. Côté neuchâtelois, le Conseil d'Etat devrait présenter en seconde partie d'année son «concept éolien» que Jean-Luc Juvet, chef du Service cantonal de l'énergie, définit comme «stratégique» et «politique». Comprenez qu'une fois admis par tous, il figurera dans le plan directeur général de l'aménagement du territoire. «Nous sommes allés assez loin, en prenant en compte l'aspect paysager», relève Jean-Luc Juvet.

Sur le projet même de la Nouvelle Censière, le chef de service ne dit rien pour le moment. Du côté de Val-de-Travers, Pierre-Alain Rumley note qu'il fait partie de trois projets possibles dans la vallée, avec la Montagne de Buttes et la Montagne de Boveresse. «Il s'agit pour nous de savoir jusqu'où le canton veut avoir la maîtrise des projets. Nous, nous souhaiterions que les communes, en tout cas les plus grandes, puissent gérer elles-mêmes leurs projets.»

Quoi qu'il en soit, le projet de Romande Energie et d'EWZ n'en est qu'à sa phase initiale, relève Karin Devalte. Mardi soir, il a été présenté aux propriétaires fonciers de Provence. «Une assez bonne séance, où le projet a été bien perçu», apprécie le syndic Johny Favre. La volonté de la municipalité de le faire aboutir est forte. «Le fait que ce soit notre distributeur d'électricité qui en ait la responsabilité (réd: Romande Energie est pour moitié propriété du canton et des communes vaudoises) renforce le projet», ajoute le syndic.

Une fois les propriétaires d'accord, suivront les études d'impact et de viabilité économique et la mise à l'enquête. Puis, seulement après, la demande de permis de construire. Premiers tours de pales en 2013. «Dans le meilleur des cas», concède Karin Devalte.

Document PDF Plan Nouvelle Censière.pdf 261.6Ko

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage