Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


10.10.2009 - L'Impartial / L'Express

Penser dans le sens du vent?

JURA NEUCHATELOIS - Ce lecteur s'inquiète des atteintes au paysage portées par les futures éoliennes des crêtes du Jura.

La pensée dominante politiquement correcte dans le vent semble être: l'éolien nous garantira une énergie renouvelable et suffisante dans le temps. Ce propos est-il dans le bon vent?

Pensez ainsi à l'énergie au nom de laquelle on pense pouvoir remplacer le nucléaire par des champs d'éoliennes. Probablement, est-ce un sentiment de peur entretenue de manquer d'énergie électrique à l'horizon 2020 ou 2030 par abandon volontaire mais absurde du nucléaire, sentiment qui est cause de cette frénésie de planter des moulins à vent de 140 mètres de haut dans les plus beaux sites jurassiens.

Mais il se trouve que pour remplacer un des trois plus petits réacteurs nucléaires produisant en gros 3000 gWh par an, il faudrait 800 éoliennes. Allez-vous les planter comme des croix de cimetière aux endroits plus ou moins venteux? Or, avec 58% de la force hydraulique de nos cours d'eau et barrages, le nucléaire est la base irremplaçable de la fourniture de 40% de courant. D'autant plus que l'éolien ne fournit du courant que par moments et au mieux compensera l'augmentation de la consommation pour quelques années.

Toutes les questions inhérentes au concept éolien neuchâtelois (provisoire nous l'espérons) d'implantation de quelque 50 monstres éoliens de 140 mètres de haut n'ont donc pas été résolues. Il est évident que les multitudes de skieurs et randonneurs qui côtoieraient 6 sites munis de tels gigantesques pylônes à pales entre La Tourne, Le Mont-Racine et La Vue-des-Alpes ne l'accepteront jamais sur ces lieux de détente de prédilection. Ces crêtes sont d'ailleurs un atout majeur de l'essor d'un tourisme doux censé être encore développé par le Canton. Elles font partie du patrimoine cantonal et pourraient parfaitement être inscrites au registre du Patrimoine de l'Unesco.

Nous attendons du Canton et de son chef du Département de l'environnement qu'il prenne le temps de contrôler qui fait quoi et comment et éviter, entre autres, la déception des gens de Saint-Brais qui pensaient jouir de leur courant vert alors qu'il s'en ira dans les sweet homes de Zurich! Ou que le Canton soit mis devant le fait accompli de financiers pressés à conclure des contrats contraignants à leur avantage et sans entrave. Nous n'avons pas à être le meilleur élève des cantons jurassiens, mais si possible le plus intelligent et, en l'occurrence, le moins pressé. Le Crêt-Meuron, c'en est déjà trop.

La technique ne voit-elle pas mûrir le progrès d'année en année, aussi bien dans l'utilisation de l'atome, dans celle des cellules solaires et la géothermie que la captation du vent?

De notre point de vue, l'éolienne suisse n'est pas portée par un bon vent réconfortant, c'est un mauvais signal: «consommez citoyens, il y aura toujours assez de jus pour l'ordi et la télé!» On verra.

Si toutefois des raisons politiques très discutables et absurdes pour notre Canton nous obligeaient à passer par l'éolienne, alors pourquoi ne pas faire appel à l'étranger là où de très grands espaces aux vents forts et réguliers sont disponibles, contrairement au Jura, par exemple en Allemagne de l'Est ou ailleurs?

Jean-François Voumard
Le Locle

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage