Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


17.12.2009 - Le Temps

Les cantons de l’Arc jurassien veulent se doter d’un concept éolien global

BEJUNE - Le Jura, Berne et Neuchâtel étudient la manière de «reprendre la main» pour gérer les projets d’éoliennes

Sous le titre «Brasser du vent pour faire des affaires», André Rothenbühler a écrit un pamphlet qui n’est pas resté sans écho. Le directeur de l’Association régionale Jura-Bienne, sans s’opposer aux éoliennes, estime que l’annonce de plus de 40 projets de parcs sur les crêtes jurassiennes «fait peur». Il s’en prend aux promoteurs, des sociétés électriques extérieures à la région, affirmant que «leur intention n’est pas de produire de l’énergie renouvelable, mais le rendement financier attendu et garanti par l’Etat grâce à la rétribution au prix coûtant. Pour certaines communes, c’est la perspective de réaliser le projet du siècle.» Plus loin, toujours à propos des promoteurs: «Ces nouveaux colons veulent passer par-dessus les planifications cantonales et forcer les décisions grâce à leurs mallettes pleines d’argent et de chimères […] L’Arc jurassien ne va pas accepter de n’être qu’un objet de spéculation. La construction d’éoliennes est inutile si elle ne s’intègre pas dans une stratégie énergétique globale.»

Brandissant une étude paysagère démontrant que «les éoliennes ne s’intègrent pas au paysage mais en construisent de nouveaux», il s’applique à convaincre les autorités chargées de l’aménagement du territoire des cantons du Jura, de Neuchâtel et du Jura bernois «qu’il faut inverser les choses, ne plus laisser les promoteurs fixer les règles, sortir de l’effet d’aubaine, ne plus régler les projets d’éoliennes à l’échelle communale et ne pas renouveler le mauvais exemple de Saint-Brais».

L’étude paysagère dit qu’il vaut mieux «caractériser que banaliser». Autrement dit, concentrer les éoliennes sur quelques sites plutôt que les disperser. Parce qu’ils constituent déjà une structure en matière de nouvelle politique régionale, Berne, Neuchâtel et Jura s’apprêtent à lancer une étude devant aboutir à un concept éolien global. «Vaud pourra s’y raccrocher», précise le ministre jurassien Laurent Schaffter, mais en l’état, il n’est pas associé aux programmes NPR de l’Arc jurassien.

Le postulat prévoit de définir, en priorité, un objectif politique pluricantonal: quelle part d’électricité produite par l’éolien? Partant, combien d’éoliennes sont nécessaires? Et où implanter les parcs? «La planification intercantonale devra primer les plans cantonaux», explique Laurent Schaffter.

Qui profite?

Ce n’est pas tout. «Il faut aussi se demander à qui profitent les éoliennes», reprend André Rothenbühler. «Si l’énergie qu’elles produisent appartient à Genève ou Zurich, nos éoliennes ne nous serviront à rien, renchérit Laurent Schaffter. Imaginez qu’une norme fédérale impose un approvisionnement en électricité renouvelable à hauteur de 20%. On pourrait être contraint de l’acheter à l’extérieur, alors qu’on aurait chez nous des centaines d’éoliennes.»

L’étude tricantonale prévoit d’analyser la faisabilité d’une société de gestion des éoliennes et de l’électricité qu’elles produisent, majoritairement en main des cantons. «Il y a une grosse responsabilité des pouvoirs publics à ne pas laisser faire n’importe quoi», insiste André Rothenbühler. «Nous devons contrôler cette énergie verte», clame Laurent Schaffter. En attendant, les projets sur territoire jurassien sont gelés.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage