Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
  Bois d'Amont - VD/FR
  Franches Montagnes- JU
  Tramelan - JB
  Travers du vent - NE
  Paysage Libre - Suisse
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


28.01.2010 - L'Impartial

Projet de loi vert soufflé

CANTON DE NEUCHATEL - Le vent ne sera pas propriété de l'Etat.

Le projet de loi sur l'énergie éolienne des Verts a été refusé par le Grand Conseil, hier au château de Neuchâtel, par 49 voix de droite contre 42 de gauche, comme le proposait la commission législative.

Le député écologiste Laurent Debrot a dénoncé «le développement purement mercantile des énergies éoliennes et la ruée vers l'or transparent de nos montagnes. Des spéculateurs sont déterminés à s'implanter dans le canton». Il a salué «les communes sollicitées qui se mobilisent pour l'énergie éolienne».

Le projet de loi déposé fin 2008 par les Verts estime que le vent appartient à l'Etat, comme l'eau ou le minerai. Selon deux avis de droit - du Service juridique et de la professeure Florence Guillaume - le projet des Verts est contraire au droit.

Pour le député Jean-Pierre Baer, «Le groupe socialiste adhère aux buts, mais il faut trouver une autre solution. Le vent ne souffle que pour le plaisir des navigateurs dans le canton!»

Selon le député Jérôme Amez-Droz (groupe PLR), les deux avis sont clairs: «Il n'est pas du bon droit de l'Etat de s'octroyer un monopole sur du vent!»

Le groupe UDC s'est aussi opposé au projet de loi: le député Bernhard Wenger a demandé au Conseil d'Etat une ligne claire sur les éoliennes.

Elles seront intégrées dans la loi sur l'énergie ou dans celle sur l'approvisionnement en électricité, qui devraient être présentées par Claude Nicati à l'automne. Le chef de la Gestion du territoire s'est rangé derrière les deux avis de droit et celui de la commission législative.

Lire également : Le vent ne sera pas une propriété de l’Etat

_________________________________________________

Ou l'on constate une certaine divergence entre "Verts", ceux d'Isabelle Chevalley (Ecologie Libérale) mandatée par les SIG pour promouvoir l'énergie éolienne sans aucune concession et Laurent Debrot (Verts Neuchâtel) dépassé par l'appétit des promoteurs qui rêvent de couvrir l'Arc jurassien de milliers d'éoliennes. (juracrêtes)

Voir ci-dessous :

____________________________________________

Prise de position d'Ecologie libérale

Newsletter du 7 janvier 2009

Non au projet de loi des députés Verts sur l'énergie éolienne à Neuchâtel

Les verts neuchâtelois à contre-vent

Les Verts neuchâtelois ont déposé au Grand Conseil un projet de loi sur l'énergie éolienne. Dans son article premier, il est dit que la loi a pour but d'encourager le développement de l'énergie éolienne. En lisant le reste de cette loi, on s'aperçoit que son véritable objectif est de freiner par tous les moyens le développement de cette forme d'énergie.

Fondamentalement, cette loi sous entend que le vent appartiendrait à l'Etat. Pour ce faire, les Verts se sont basés, entre autre, sur la loi sur l'énergie hydraulique. Oui mais voilà, ce n'est pas le même problème. En ce qui concerne l'eau, il est clair qu'une réglementation est nécessaire. Une personne ne peut pas tout simplement stopper un ruisseau sans tenir compte des personnes en aval. Pour le vent la problématique est tout autre. On ne peut pas arrêter le vent ou le soustraire à qui que se soit. Le vent passe; qu'on récupère ou non son énergie, il continuera son chemin.

Ce que les Verts veulent faire avec le vent ouvrirait un précédant extrêmement inquiétant. En disant à l'article 1b: "L'énergie éolienne est propriété de l'Etat et ne peut être exploitée que par l'Etat ou par ceux auxquels il en aura été octroyé la concession". Pourquoi est-ce qu'à ce moment on ne devrait pas demander l'autorisation à l'Etat pour utiliser les rayons du soleil, à quand un compteur d'eau sur les citernes de récupération d'eau de pluie ; et l'air qu'on respire, à qui appartient-il?

Ecologie libérale n'est pas opposée à une réglementation concernant l'implantation d'éoliennes mais les lois existantes sont déjà très contraignantes et il ne convient pas de mettre encore des batons dans les roues de l'énergie éolienne : nous avons déjà suffisamment de retard par rapport à nos voisins.

Ce projet de loi insiste aussi lourdement sur les conséquences paysagères des éoliennes. Cet aspect est tout à fait subjectif. Combien de fois nous arrêtons nous vers des parcs d'éoliennes à l'étranger pour les photographier. Le faisons-nous parce que c'est hideux ou parce que nous sommes fascinés par ces moulins modernes?

Ce projet de loi fixe tellement de contraintes liées à des décisions politiques que les projections financières en deviennent très aléatoires. Peu d'investisseur accepteront de prendre de tels risques et l'Etat n'aura tout simplement pas les moyens d'investir, ce qui n'est probablement pas son rôle.

On a pu lire que ce type de loi était une première mondiale ; peut-être parce que c'est une proposition absuede. Nos voisins ont laissé faire le marché et ce sont les privés qui investissent dans un cadre légal donné par l'Etat. Cela fonctionne très bien ainsi.

Privilégions le dialogue et la concertation plutôt que des lois contraignantes qui mettrait un frein sérieux aux objectifs que la Confédération s'est fixée en matière de production d'énergies renouvelables. Une fois de plus, on se demande si les Verts ne se servent pas d'arguments écologiques dans le seul but de paralyser notre société moderne : sur ce terrain, Ecologie libérale n'est pas leur alliée !

Revue de presse

Presse suisse
11.03.2017 - JURA VAUDOIS - Les éoliennes de Bel Coster, ici vues de la Dent de Vaulion sur ce photomon...
En savoir +
07.03.2017 - POLITIQUE ENERGETIQUE - Au sujet de la politique énergétique allemande et de la Suisse, l’...
En savoir +
03.03.2017 - VAUD - Plan caché ou incohérences de l’Etat de Vaud ? Paysage-Libre Vaud vient de publier ...
En savoir +
22.02.2017 - CORRUPTION - L'ancien cadre des Services industriels de Genève est finalement condamné pou...
En savoir +
16.02.2017 - FRIBOURG - Le tribunal cantonal a admis le recours d'organisations de protection de la nat...
En savoir +
26.01.2017 - VAUD - Des projets à Villars-le-Terroir et Vuarrens illustrent les difficultés en matière ...
En savoir +
21.01.2017 - VAUD - Le Tribunal cantonal refuse de considérer que le réseau peut ne délivrer que de l’é...
En savoir +
19.01.2017 - AVIFAUNE - Il est facile d’ironiser sur les quelques volatiles tués par les pales des éoli...
En savoir +
09.12.2016 - SUISSE - Le DDPS a examiné l’influence des éoliennes sur le fonctionnement de la base aéri...
En savoir +
09.12.2016 - SUISSE - Sans crier gare, le Département de la défense déboule avec une carte d’exclusion ...
En savoir +
 
 
  © 2017 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage