Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


27.03.2010 - L'Impartial

Feu libre contre les éoliennes dans le Jura

JURA - Salle comble hier soir au restaurant de la Poste à Glovelier à l'occasion d'un débat public sur le développement éolien dans le Jura. A l'heure des questions et des remarques, les opposants aux éoliennes n'ont pas ménagé leur salive pour dire tout le mal qu'ils pensaient de cette énergie dite verte.

Une soirée fructueuse et on ne remerciera jamais assez le PDC Jura de l'avoir organisée. Le thème était certes porteur. Les éoliennes? Tout le monde bientôt a sa petite théorie sur le sujet. Hier soir à Glovelier devant plus de 100 personnes, Francis Jeannottat (canton du Jura), Raymond Bischoff (FMB) et Pierre Kohler (maire de Delémont) sont venus expliquer leurs motivations - personnes ou celles de leurs employeurs - à prôner la construction d'éoliennes sur le territoire jurassien.

Seul Claude Schaffter, maire de Montfaucon et accessoirement président de l'Association des maires des Franches-Montagnes, a «osé» émettre des réserves. Si tout le monde est d'accord pour admettre que cela va sérieusement se corser dans les années 2020 au niveau de la consommation de l'énergie s'entend, l'élu franc-montagnard a insisté pour «qu'on ne fasse pas n'importe quoi». Il a aussi mis le doigt là où ça fait vraiment mal (ou du bien, c'est selon): «Nous, les responsables des communes, sommes sans cesse sollicités par des investisseurs. Sans parler de la pression des privés. On assiste à une véritable ruée vers l'or.»

«On veut nous vendre une camelote! On veut détruire notre patrimoine. On doit préserver la qualité de vie qu'on a dans les Franches-Montagnes.» Les opposants aux éoliennes ont ferraillé. Une paysanne: «On nous a proposé de l'argent si on signait le soir-même.» Un autre: «Les Franches-Montagnes se font à nouveau coloniser, comme du temps de la place d'armes.» Un Bâlois, qui passait certainement par là: «A Bâle, les gens se demandent ce que veulent faire les Jurassiens de leur beau Jura. Et on pense à la perte de la valeur des maisons proches des éoliennes?»

«Une arnaque (...) On nous prend pour des demeurés.»

Les éoliennes n'avaient décidément guère la cote hier soir à Glovelier. Un boss des Services industriels de Genève, engagés dans le dossier éolien de Delémont, a insisté: «Nous ne sommes pas ici en tant que colonisateur, mais bien plutôt comme partenaire.»

La salle était plus que divisée. Une personne a sûrement raison: «Cela va briser la bonne entente dans nos villages, vous verrez.» Chaque camp pense détenir la vérité. Il semble toutefois que depuis plusieurs mois, la méfiance face aux éoliennes se fait de plus en plus pugnace.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage