Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


09.08.2010 - Pro Natura Neuchâtel 2/2010

Energie éolienne et protection des crêtes

NEUCHATEL - En septembre 2009, Pro Natura Neuchâtel a été consultée sur le concept éolien neuchâtelois. Notre prise de position indique que notre section soutient les énergies renouvelables et donc l'éolien, mais que chaque projet doit faire l'objet d'analyses détaillées afin d'en mesurer les impacts sur les milieux, la faune, la flore et bien entendu le paysage.

Nous avons demandé des compléments d'études pour la faune ailée (oiseaux et chauves-souris) mais surtout nous avons critiqué la trop grande emprise des 6 sites retenus en demandant expressément au canton de tenir mieux compte de la protection des crêtes (décret de 1966) et de revenir à 2 ou 3 sites. Pro Natura demande de réactiver le concept des années 2000 (Crêt-Meuron et 1 ou 2 autres sites). Nous pouvons accepter la concentration d'éoliennes dans les régions les moins sensibles, mais nous ne pouvons pas cautionner l'implantation de nombreux sites éoliens le long de nos sommets.

Si l'étude sur la faune ailée a été lancée, rien n'est admis par contre sur le choix et une possible diminution du nombre de sites. Au contraire, par la presse et diverses sources, nous savons que les promoteurs des éoliennes poursuivent les études techniques et lancent des pseudos études d'impacts sur plusieurs zones, dont des sites ne faisant pas partie du concept cantonal, comme au Grand Coeurie vers La Tourne. On peut donc craindre une augmentation du nombre de sites et d'hélices sous la pression des promoteurs, arguant d'études déjà bien avancées et fouillées alors que le canton n'a pas clarifié les règles et n'a pas donné un cadre clair, strict et précis. Cette évolution du dossier nous alarme et pose de nombreux problèmes.

La découverte du dossier technique de la Montagne de Buttes nous interpelle fortement, tant les impacts indirects au sol seront forts. Les routes asphaltées et les chemins seraient renforcés pour leur permettre de supporter des camions de 60T. De nombreux nouveaux chemins sont planifiés. Pour poser les mats qui, au final, "consommeraient" peu de sol, on devrait suréquiper la région par un dense réseau de dessertes. Les effets collatéraux seraient plus graves que les éoliennes elles-mêmes. La construction de ces routes, dans des secteurs de pâturages boisés et de crêtes peu accessibles à ce jour provoquerait à n'en pas douter une intensification majeure des pratiques agricoles et touristiques, si rien n'est mis en place pour les limiter. La pression étant déjà très forte, de nombreuses surfaces sont aplanies et engraissées, provoquant une banalisation des structures et des herbages au détriment de la riche et spécifique biodiversité de ces milieux.

A mi-juin 2010, ce dossier complexe interroge le comité de Pro Natura Neuchâtel qui remet en question son soutien prioritaire à l'éolien. Une réflexion globale multicritère et basée avant tout sur la concrétisation des économies d'énergie doit être menée d'urgence avant d'autoriser des dégâts irréversibles. Si le démontage des éoliennes peut se faire facilement, le retour à une nature préservée et la reconstitution de ces structures et de leurs biodiversités seront probablement impossibles.

Comment dès lors assurer la protection des crêtes et garantir une application raisonnée du décret de 1966 tout en favorisant les énergies renouvelables? Cette mission semble difficile à réussir. Un concept cantonal pondéré, élaboré dans la concertation et sans trop subir la pression des producteurs d'électricité nous semble pour l'heure une voie tout aussi crédible et valable que l'initiative populaire qui nous semble laisser peu place pour un compromis nécessaire dans ce difficile arbitrage entre deux intérêts dignes de protection.

Le comité, mi-juin 2010
Document PDF Pro_Natura_Local_2_10.pdf 1.17Mo

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage