Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


01.09.2010 - Le Courrier

Le canton de Neuchâtel mise sur le vent de ses crêtes

CANTON DE NEUCHATEL - D'ici à 2020, l'Etat souhaite alimenter en électricité sept ménages sur dix à partir de cinquante-neuf futures éoliennes.

Verre à moitié vide ou à moitié plein? Entre ceux qui estiment que la promotion de l'énergie éolienne est excessive et ceux qui souhaitent en faire davantage, le Conseil d'Etat neuchâtelois louvoie. Depuis hier, le chef du Département cantonal de la gestion du territoire Claude Nicati peut compter sur un concept. Qui lui permet de dire oui ou non à l'implantation d'éoliennes, en respectant l'objectif ambitieux de voir les 70% des ménages alimentés en électricité de cette façon d'ici à 2020. Le train de la contestation des éoliennes est déjà parti depuis longtemps à Neuchâtel. Il y a une quinzaine d'années, une association avait déjà sonné la charge contre l'érection de sept de ces machines à Crêt-Meuron, entre La Vue-des-Alpes et Tête-de-Ran. Depuis, le projet s'est enlisé dans les recours, même s'il reste inscrit dans le concept révélé hier matin par Claude Nicati.

Le débat est en tout cas toujours aussi intense, puisqu'une initiative cantonale pour le maintien de la protection des crêtes est actuellement «à bout touchant», comme l'indique Félix Gueissaz, président du comité. Les initiants veulent que le peuple ratifie sa décision de protection des crêtes prises en 1966. Le professeur de droit Jean-François Aubert a même établi que le décret pris à l'époque était juridiquement toujours valable.

«Tout se négociera»

Claude Nicati n'a pas fait mention de cette initiative hier. Il estime cependant que le décret de 1966 est respecté. Il a réaffirmé sa détermination à ne pas «mettre d'éoliennes n'importe où et n'importe comment». Le concept éolien, placé sous la responsabilité du canton, reste malgré tout axé sur les critères économiques. Il s'oppose notamment aux Verts neuchâtelois qui avaient souhaité une gestion étatique stricte. «L'électricité produite sera injectée dans les réseaux neuchâtelois de Viteos et du groupe E», indique le conseiller d'Etat. Celui-ci ne pourra par contre pas s'opposer aux relations d'affaires entre fournisseurs. «Tout se négo-ciera», lâche-t-il.

Le concept retient cinq sites au lieu des six pressentis dans une précédente mouture. Crêt-Meuron, l'est de La Vue-des-Alpes et La Joux-du-Plâne pour le nord du Val-de-Ruz, ainsi que la Montagne de Boveresse et le Mont-de-Buttes pour le Val-de-Travers. La région du Mont-Racine est abandonnée, en raison de son aspect emblématique du paysage neuchâtelois. Il en va de même pour les marais et tourbières, le Creux-du-Van et les Côtes-du-Doubs. Le concept interdit aussi toute éolienne sur la première ligne de crête du Jura neuchâtelois. Les promoteurs de Chaumont doivent ainsi abandonner leur projet. Cette mesure de protection est d'ailleurs également appliquée dans le canton de Berne.

Diversifier l'offre

Claude Nicati n'a de plus soufflé mot des aspects financiers colossaux de la mise en oeuvre de ce concept éolien. Les opposants pourront par contre faire valoir leurs droits. «Le canton aura des difficultés d'approvisionnement énergétique à l'horizon 2020», a-t-il estimé. «Nous voulons que la population puisse faire les bons choix pour y remédier en se basant sur une offre diversifiée. La biomasse, la géothermie ou le bois offrent également des perspectives».

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage