Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


18.10.2010 - 20 Minutes

La réalisation du projet éolien loin d'être assurée

JURA NEUCHATELOIS - Le projet d'implantation de 59 éoliennes sur les crêtes des Montagnes neuchâteloises ne semble pas près d'aboutir.
 
Le projet éolien neuchâtelois a du plomb dans l'aile. (photo: Keystone)
Une initiative cantonale neuchâteloise remettant en cause le concept gouvernemental à été déposée à la Chancellerie d'Etat, munie de plus de 6400 signatures.

Le comité d'initiative a présenté lundi à Neuchâtel le texte exigeant que la population soit consultée sur le programme éolien. L'écologiste Franz Weber, président de la fondation Helvetia Nostra, a participé à la conférence de presse en signe de soutien aux auteurs du texte, pour lequel 4500 signatures étaient requises.

Helvetia Nostra n'hésitera pas au besoin à lancer une initiative fédérale contre le développement anarchique des projets éoliens, a déclaré l'écologiste montreusien. Selon lui, il est inacceptable de détruire des kilomètres carré de patrimoine paysager et culturel pour un concept énergétique discutable.

Les possibilités pour l'éolien en Suisse représentent tout au plus 2% à 3% de la consommation totale d'énergie, a indiqué pour sa part Véra Zaslawsky, secrétaire de l'association des Amis du Mont- Racine, à l'origine de l'initiative. Selon elle, l'éolien est un alibi servant à masquer un potentiel élevé d'économie d'énergie.

Cinq sites retenus
Présenté en août dernier par le Conseil d'Etat, le concept éolien neuchâtelois retient cinq sites susceptibles d'héberger une cinquantaine d'éoliennes. La capacité de production de 200 Gigawatt/ heure (GWh) correspond à la consommation électrique de 70% des 80'000 ménages du canton.

Pour Véra Zaslawsky, le Conseil d'Etat ne se soucie pas de l'avis de la population. Il préfère soutenir l'intérêt et les motivations purement financières des sociétés promotrices de l'énergie éolienne. Il ignore largement le décret approuvé en 1966 par le peuple neuchâtelois sur la protection des crêtes jurassiennes.

Débat souhaité
Président du comité d'initiative, Félix Gueissaz a rappelé la variété des arguments s'opposant à l'option éolienne au niveau suisse. Les auteurs de l'initiative veulent avant tout un débat public sur la question et une véritable pesée d'intérêts sur le caractère opportun de cette technologie.
Selon Félix Gueissaz, les éoliennes de plus de 100m de hauteur prévues les crêtes des Montagnes neuchâteloises fonctionneraient à 20% de leur capacité, contre 50% pour celles implantées en Mer du Nord. En effet, l'énergie éolienne ne peut être produite à la demande mais seulement en fonction des conditions météo.

Impact écologique
L'impact écologique des hautes machines mues par le vent n'est pas non plus acceptable, en particulier pour l'avifaune, a poursuivi Félix Gueissaz. En outre, les sites naturels choisis pour les implantations se transforment rapidement en zones industrielles nécessitant la construction d'infrastructures et de voies d'accès.

De son côté, le peuple neuchâtelois propriétaire des crêtes ne profitera pas de la manne énergétique confiée à des entreprises et réseaux commerciaux privés situés hors du canton et mis au bénéfice d'une concession. Félix Gueissaz a déploré à ce sujet l'attitude de promoteurs des cantons de Neuchâtel, Vaud et Fribourg.

Pesée d'intérêts
Il a souhaité l'instauration d'un débat national sur l'énergie éolienne, alors que le projet neuchâtelois est le plus important prévu en Suisse à ce jour. Selon lui, il est douteux qu'on puisse défigurer un patrimoine paysager au nom d'un apport énergétique marginal, très inférieur aux possibilités d'économie d'énergie.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage