Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


03.11.2010 - Hôtel Revue

Les offices du tourisme pourraient se lancer dans une concertation

ARC JURASSIEN - La menace d’une multiplication des éoliennes dans l’Arc jurassien pourrait-elle inciter les offices du tourisme à adopter une position commune. Ce n’est pas exclu.

«Ce point sera certainement traité prochainement par Jura & Trois-Lacs», indique Yann Engel, directeur de Tourisme neuchâtelois. Si cela n’a pas encore été fait, note-t-il, c’est que seul son office a dû répondre, jusqu’ici, à une demande cantonale.

Dans cette optique, Yann Engel rappelle que les membres de Jura & Trois-Lacs se sont répartis les thèmes touristiques afin de favoriser la complémentarité. Et comme le Jura bernois traite celui des énergies renouvelables, dont les éoliennes, Tourisme neuchâtelois n’entend pas, dit-il, «faire une utilisation touristique de ces turbines».

Et d’ajouter: «Une chose est cependant sûre: les crêtes jurassiennes ne seront pas plus belles avec des éoliennes!»

_____________________________________

Le vent de la division

La multiplication des éoliennes dans l’Arc jurassien fait débat. Si Tourisme neuchâtelois se dit inquiet, les autres OT de la région ne voient pas ces constructions d’un trop mauvais œil.

Longtemps cantonnées au seul site du Mont-Crosin, au-dessus de Saint-Imier (BE), les éoliennes commencent à peupler d’autres cimes de l’Arc jurassien. C’est la région de Suisse la plus convoitée par les fournisseurs d’énergie à vent. Ils y ont désigné une trentaine de «sites préférentiels».
Le mécontentement des habitants du village jurassien de Saint-Brais, où deux installations tournent, a cependant mis en lumière les nuisances sonores, mais aussi l’atteinte au paysage que peuvent occasionner ces turbines. C’est ce dernier élément que Tourisme neuchâtelois a retenu dans sa récente réponse à la consultation lancée par le gouvernement cantonal sur l’usage des éoliennes.

L’organisation touristique a été claire. Si elle soutient les efforts faits en faveur de la production d’énergie renouvelable et qu’elle ne s’oppose pas au principe de l’utilisation des éoliennes sur les crêtes, elle se dit, en revanche, «très inquiète» par «le développement massif des parcs dans tout l’Arc jurassien».

Un concept pour l’Arc jurassien

Une étude, dit-elle, a démontré qu’en Crète, un développement débridé d’éoliennes a nui au tourisme. Tourisme neuchâtelois préconise, dès lors, l’élaboration d’un concept d’implantation pour l’ensemble de l’Arc jurassien.

Cinq sites ont été retenus dans le canton. Une initiative, intitulée «Avenir des crêtes» et déposée la semaine dernière, demande toutefois que les citoyens se prononcent à leur sujet.

Cette inquiétude est-elle partagée dans les autres offices du tourisme de l’Arc jurassien? En partie. Certes, ils craignent la multiplication des implantations, mais ils ne manquent pas de relever aussi que les éoliennes ont un attrait touristique indéniable. Le Jura bernois en sait quelque chose. La centrale solaire et les éoliennes – dont le nombre vient de passer de huit à seize – installées au Mont-Crosin et au Mont-Soleil, attirent chaque année 50000 visiteurs individuels et plus de 15000 participants à des visites guidées. «Pour le moment, nous n’avons eu que des effets positifs», indique Katherine von Ah, directrice de Jura bernois Tourisme. «Grâce à ces installations, nous avons une meilleure visibilité et un USP, une offre unique», dit-elle.

Dans la Vallée de Joux, où sept éoliennes sont planifiées, l’exemple du Jura bernois fait mouche. «Nous soutenons ce projet, car il s’intègre parfaitement dans le paysage», explique Cédric Paillard, directeur de Vallée de Joux Tourisme.

Une plus-value touristique

Les éoliennes peuvent, selon lui, amener une plus-value touristique. Elles collent aussi avec la politique de mobilité douce pratiquée dans la région et dont une des illustrations est l’usage des vélos électriques. Philippe Flotiront, le directeur de Jura Tourisme, voit également «le plus» que les éoliennes peuvent apporter au tourisme, citant le modèle du Mont-Crosin. Il assortit toutefois leur construction à une condition: «Il faut que les habitants concernés soient d’accord.» D’autre part, comme son collègue vaudois, il ne souhaite pas que les cimes jurassiennes se couvrent d’éoliennes.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage