Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


11.11.2010 - Comité d'initiative "Avenir des crêtes"

Le lobby des rentiers du vent sort l’artillerie lourde

AVENIR DES CRETES - Communiqué de presse

Conférence de presse de Suisse Eole du 4 novembre 2010
Le lobby des rentiers du vent sort l’artillerie lourde.

Faut-il que l’avis du peuple inquiète Suisse Eole pour que le lobby des rentiers du vent s’investisse avec cette force et ce déploiement de moyens contre l’initiative « Avenir des crêtes, au peuple de décider! ». Au final c’est le peuple qui tranchera, comme le demande le Comité mais il convient cependant d’éclaircir quelques points de logique ou de faits, gravement malmenés par Suisse Eole.

D’abord Suisse Eole réagit au dépôt d’une initiative populaire. Le comité s’inquiète de voir un lobby financier se substituer aux autorités élues du canton, interlocutrices institutionnelles du dossier. Il est vrai que les largesses financières des promoteurs de l’éolien ne s’accommodent guère des lenteurs de la démocratie.

D’autre part, Suisse Eole accuse le comité d'initiative d'avoir réalisé des photomontages trompeurs. Quiconque prendra la peine de comparer les emplacements retenus par le canton pour implanter des éoliennes et les photomontages du Comité se rendra aisément compte de l’erreur de Suisse Eole. Le Comité d’initiative s’inquiète du sérieux d’un lobby financier qui méconnaît hélas l’emplacement des hélices dont il revendique l’implantation.

Ce n’est pas tout.

Suisse Eole soupçonne le Comité d'initiative de ne pas savoir compter. Il est vrai qu’en matière comptable, le lobby financier ne manque pas de ressources. Rappelons toutefois le décompte proposé par le concept 2010 du Conseil d'Etat: pour un total de 59 machines, 20 à la Montagne-de-Buttes, 18 au Mont-de-Boveresse, 7 au Crêt-Meuron, 4 à la Joux du Plâne, soit 49. Restent donc 10 pour la Vue-des-Alpes. Elles seront implantées sur le secteur Mont-Perreux – Gurnigel.

Sortant des querelles de chiffres, Suisse Eole balaie, et c’est assez gênant, les problèmes liés à sa matière première : le vent… Le lobby claironne que ses hélices produiront l’électricité que notre société demande quand elle la demande. Les éoliennes ne fonctionnent que 15-20% du temps, il faudrait 600 éoliennes de 2MW chacune placées dans les sites les mieux ventés pour compenser une seule année d'augmentation de la consommation suisse d'électricité (+2%).

Enfin, et c’est peut-être l’essentiel parce que l’argent est le moteur principal de Suisse Eole, le lobby des rentiers du vent fait miroiter des « retombées significatives » pour le canton de Neuchâtel. Lorsque les acquis financiers sont réels, Suisse Eole les chiffre. Pas ici. Le Comité d’initiative rappelle, concernant le capital des investisseurs, que le seul qui soit partiellement en mains neuchâteloises – celui du Groupe E – n’appartient au Canton de Neuchâtel, donc aux citoyennes et citoyens neuchâtelois, que pour... 1,797 % ! A ce taux de retombées financières, le canton ferait mieux de souscrire un carnet d’épargne à la BCN… ce sera plus sûr.

En fustigeant l’initiative « Avenir des crêtes, au peuple de décider », Suisse Eole fait son travail. Personne ne le lui reprochera : le lobby est payé pour ça. Le Conseil d’Etat et les rentiers du vent doivent toutefois  savoir que le peuple, en usant des droits populaires, a commencé à faire le sien : contrôler et surveiller l’usage que les investisseurs et les politiques souhaitent faire de son patrimoine paysager et naturel.

Pour tout renseignement complémentaire :

Félix Gueissaz
Membre du Comité d’initiative
078 790 45 80
felix.gueissaz@net2000.ch

Neuchâtel, le 9.11.2010

Document PDF CP_Avenir _des_crêtes_09_11_2010.pdf 48.62Ko

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage