Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


18.11.2010 - L'Impartial

Le Jura veut une distance appropriée

JURA - Il a été une nouvelle fois question d'éoliennes hier au Parlement jurassien. Actuellement, dans la loi fédérale, une recommandation stipule que la distance minimale requise entre l'implantation de turbines et les premières habitations est de 300 mètres au minimum. Cette disposition a été reprise dans le Plan directeur cantonal jurassien, approuvé par le Gouvernement en 2004 et l'année suivante par la législatif. On peut également y lire sur le même sujet: «Sauf accord avec les riverains». Si entente donc, la distance de 300 mètres peut encore être rabotée.

Députée PDC des Sairins (Montfaucon), Marie-Françoise Chenal a déposé en avril dernier une motion demandant la modification de la fiche du Plan directeur, en tenant compte notamment de la situation géographique et topographique, de la grandeur, la puissance et la nuisance des éoliennes. Au départ, les études se basaient sur des bécanes de 70 mètres. A Saint-Brais, où on en est déjà à 120 mètres, la distance est limite-limite par rapport aux premières habitations. Avec les problèmes que l'on sait. Aujourd'hui, à l'instar des trois éoliennes du Peuchapatte, il est fréquent qu'un engin atteigne 150 mètres.

Le ministre Laurent Schaffter - visiblement encore sous le coup de sa non-réélection - a admis que la distance de 300 mètres n'est plus adaptée aux nouvelles constructions. «Ce sera à vous, les députés, de déterminer l'éloignement le mieux adapté, en fonction des études les plus récentes liées au bruit.» Tous les partis ont appuyé la motion (54 à 0).

Marie-Françoise Chenal a relevé qu'en France et en Allemagne, la distance minimale s'élève à 1'500 mètres, selon une recommandation de la très célèbre Académie française de médecine. Pour le Jura, la motionnaire pense qu'une limite de 450 mètres constituerait une nette amélioration. Le député PLR du Noirmont Samuel Miserez a fait remarquer qu'avec une distance pareille, la moitié des 63 éoliennes construites ou prévues sur des sites prioritaires ou potentiels ne verraient probablement jamais le jour. Et si c'était le but «caché» de la motion?

Toujours au sujet des éoliennes. Le représentant UDC de Bassecourt Damien Lachat s'inquiète du coût de leur démantèlement. «D'une durée de vie de 15 à 20 ans, le vieillissement des éoliennes est encore mal connu.» L'élu estime qu'il en coûtera un million pour démonter une turbine. Et encore: «Sans tenir compte du socle en béton et de la remise en état du terrain». Re-motion intitulée «L'énergie pour les autres, les factures pour nous», qui prévoit de créer un fond de démantèlement pour les éoliennes, alimenté par les promoteurs. Gros oui du plénum avec un nouveau score soviétique: 46 à zéro.

Photo du hameau du Peuchapatte par juracretes - libre de droit

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage