Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


14.03.2011 - L'Express/L'Impartial

Greenwatt gagne du terrain sur la Montagne de Buttes

VAL-DE-TRAVERS - Alors que NeuchEole se structure gentiment et que les opposants à l'éolien occupent tous les fronts, Greenwatt passe à la vitesse supérieure pour le parc de la Montagne de Buttes. Elle vient de mettre la main sur de nouveaux terrains, dont certains initialement promis à la concurrence.

«Nous ne nous sommes pas montrés assez vifs au début de l'éolien, nous étions un peu naïfs par rapport aux Irlandais (réd: origine des capitaux de sa concurrente Alpine Wind), il nous a donc fallu rattraper notre retard en matière d'accords avec les propriétaires fonciers», explique Jean-Michel Bonvin, directeur de Groupe E Greenwatt.

Ce qui est désormais chose faite sur la Montagne de Buttes, le projet de parc éolien situé à cheval entre Les Verrières et Val-de-Travers, pour l'exploitation duquel Alpine Wind et Greenwatt se battent avec acharnement. La première avait pris une longueur d'avance en convaincant la commune des Verrières de signer avec elle, alors que Val-de-Travers ne s'est toujours pas prononcée, puisque partie prenante dans la création de NeuchEole.

Jusqu'à maintenant, Greenwatt a fait preuve de plus de retenue avec les propriétaires fonciers concernés que son concurrent, mais possédait néanmoins des contrats pour quelques terrains qui forment le cœur du projet. Aujourd'hui, la société fribourgo-neuchâteloise se bat à armes égales avec sa concurrente en la matière. «Nous possédons désormais environ les 50% de la surface du parc», se réjouit Jean-Michel Bonvin.

Parmi les signataires des nouveaux contrats figurent plusieurs détenteurs de parcelles qui étaient initialement acquis à la cause d'Alpine Wind. «Nous n'avons pas joué la surenchère entre les propriétaires», tient à souligner Laurent Scacchi, chargé d'affaires de Groupe E Greenwatt. «Nous offrons les mêmes conditions que nos concurrents, et surtout le même montant à tous les contractants.» On ne saura pas combien ils sont à avoir changé de camp, ni pourquoi; le dossier est sensible et les principaux intéressés ne souhaitent pas s'exprimer.

En revanche, Rose-Marie Rosat, agricultrice sur la Montagne de Buttes et signataire de la première heure avec Greenwatt, expose sa vision des faits: "Le projet de Greenwatt est beaucoup plus raisonnable de par sa taille (15 machines contre une trentaine pour Alpine Wind) et ils ont établi un véritable dialogue avec nous. Nos remarques sont prises en compte et nous avons l'impression d'être de véritables partenaires. Ce n'était pas le cas avec la concurrence, qui nous a également approchés."

__________________________

«Nous aimerions vraiment que NeuchEole se constitue et prenne des décisions rapidement», note Jean-Michel Bonvin, un peu désespéré par la lenteur neuchâteloise dans le dossier éolien. «Nous leur avons déjà soumis des propositions de collaboration. Etant donné que nos actionnaires sont les collectivités publiques, il nous paraît évident de travailler avec eux», précise Laurent Scacchi, chargé d'affaires chez Greenwatt. D'autant que la société n'exige pas d'être majoritaire dans les parcs éoliens, son seuil minimum de participation étant fixé à 35%.

Greenwatt vient de déposer auprès du canton un cahier des charges pour le parc éolien de la Montagne de Buttes.

Un document dans lequel sont consignées toutes les études et mesures à mener, afin que le projet soit inattaquable lors de la demande de changement d'affectation de zone et du dépôt de plans. Deux étapes qui n'interviendront qu'après la votation sur l'initiative Pro Crêtes.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage