Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


08.06.2011 - L'Impartial / L'Express

Le vent a aussi ses symptômes

SANTE - Domiciliée aux Barrières (commune du Noirmont), Nicole Lachat est diplômée en biologie et docteure ès sciences de l'Université de Neuchâtel. La Franc-Montagnarde vient d'envoyer un dossier de 35 pages intitulé «Eoliennes et santé humaine» à de nombreux élus jurassiens (deux ministres et 90 députés et suppléants), à des personnalités ainsi qu'aux communes du Jura historique concernées par cet épineux dossier.

La teneur du document? Les éoliennes industrielles sont nuisibles pour la santé. Nicole Lachat a épluché une centaine de textes (pour la plupart en anglais) écrits pour certains par des scientifiques anglais, australiens et européens du nord. Leurs conclusions abondent pour beaucoup dans le même sens. Mais attention, insiste l'auteure, prudente: les recherches des spécialistes ne sont pas encore assez nombreuses afin d'être péremptoire sur le sujet. «Mais il y a quelque chose, c'est indéniable», lance Nicole Lachat. «Les gens qui travaillent dans ce domaine ne sont guère aidés. Les grandes compagnies ne financent pas leurs travaux. Ce serait même le contraire.»

L'étude «indépendante» relate des phénomènes connus dans la région, après les expériences de Saint-Brais et du Peuchapatte. Impacts sonores évidents mais aussi des sons qu'on entend pas ou très peu, qui tous se répercutent au niveau des troubles du sommeil, de la vue, des maux de tête, des bourdonnements dans les oreilles, des nausées, des vertiges, des accélérations des battements du c½ur, des angoisses. Tel est en résumé le symptôme éolien qui empesterait la vie de milliers de gens à travers la planète. «Ces sons de basse fréquence, c'est comme si vous aviez mangé un produit infecté à la salmonelle. Vous ne sentez rien au goût. Mais c'est nocif.»

A travers les plus de 200 heures consacrées à son étude, Nicole Lachat constate que les personnes habitant jusqu'à deux kilomètres des éoliennes deviennent plus facilement irritables. «Et ce ne sont pas des femmes hystériques comme certains le laissent volontiers supposer.» Compris!


Médecin cantonal sollicité

«Des cas se reproduisent. C'est un nouveau problème. Eoliennes et santé, le débat doit être lancé. Je demande juste que l'on respecte les précautions.» La Noirmonière, au passage députée-suppléante des Verts au Parlement, savait que le ministre jurassien de la Santé Michel Thentz a demandé des explications développées au médecin cantonal sur ce thème. Cela va prendre évidemment du temps. «En envoyant mon étude aux politiques, j'espère que la problématique ne sera pas enterrée au nom de la raison d'Etat.»

Nicole Lachat évoque des troubles de mémoire incroyables. «Comme cette personne en train de lire un livre. Une fois les éoliennes installées, elle ne parvient plus à se concentrer. Des enfants rencontrent des difficultés à l'école au moment d'apprendre à lire. Ce qu'il y a lieu de noter, c'est lorsque ces personnes s'éloignent des turbines, elles se portent tout de suite mieux.»

La Franc-Montagnarde admet que pour certains, il s'agit uniquement d'un mal «psychologique. Mais de nombreuses études de scientifiques convergent dans le sens de la mienne, qui concerne aussi le petit enfant de 5 ans qu'un grand-papa de 90 ans.» Nicole Lachat, évidemment antinucléaire, n'est pas une opposante acharnée des éoliennes. «Des petites, situées vers des fermes isolées, peuvent avoir leur place dans la région. Mais pas des éoliennes industrielles.» De par sa démarche, elle entend éviter que l'on tombe dans le n'importe quoi. Le moratoire d'une année décrété par l'exécutif jurassien en février dernier? De la poudre aux yeux, selon elle.

Document PDF Dossier éoliennes et santé humaine NL2011.pdf 489.21Ko

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage