Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


21.07.2011 - L'Express/L'Impartial

Onze éoliennes sur deux sites

TRAMELAN - Parmi les projets en cours du Conseil municipal de Tramelan, celui de l'implantation d'un parc éolien sur la Montagne de Tramelan est sans doute l'un des plus importants. En gestation depuis début 2008, ce dossier avance à grands pas. Lors de la dernière séance du Conseil général, d'intéressantes informations ont été dévoilées à ce sujet. Ainsi le conseiller municipal Kurt Zingg, le chef de projet François Comina, de même que Walther Schmied et Raphaël Heusler de l'entreprise Sol-E Suisse, mandatée pour réaliser ce parc, ont révélé les grandes lignes concernant le planning envisagé.

La présence des représentants de Sol-E aura permis aux conseillers généraux de poser moult et une questions, sur les conséquences, les avantages et les inconvénients de l'implantation d'un parc éolien de onze aérogénérateurs au nord du village sur la crête de la Montagne de Tramelan.

Bref retour sur l'historique du projet, dont l'annonce officielle à Swissgrid, a été faite le 1er mai 2008. Swissgrid est une institution de la Confédération, prestataire intégré pour l'approvisionnement énergétique de la Suisse. Et c'est aussi l'unique propriétaire du réseau helvétique de transport de l'électricité. Le 17 mars 2009, une convention entre le Conseil municipal et sol-E est signée. Puis, de mai à septembre 2009, le processus continue avec l'obtention du permis d'autorisation et la mise en place des mâts de mesure. L'avant-projet, l'élaboration d'un cahier des charges EIE (Etude d'impacts sur l'environnement) et un partenariat avec la commune de Saicourt qui accueillera deux éoliennes sur son territoire ont été paraphés en novembre 2010.

Transparence

Le dossier complet a ensuite été transmis en janvier 2011 à l'OCEE (Office de la coordination environnementale et de l'énergie), s'en est suivi à la fin mai une séance d'information aux habitants de la zone concernée.

Beaucoup de transparence de la part de l'entreprise Sol-E, filiale à 100% des FMB pour les énergies renouvelables, lors du débat qui a suivi les informations. Rappel: les 300 fameux mètres qui devraient séparer toute éolienne d'une habitation ne figurent dans aucune législation. Il s'agit en fait d'une recommandation de la Confédération qui date de 2004. C'est l'ordonnance contre le bruit qui fixe et détermine cette distance et le choix d'emplacement d'une éolienne. L'ancien conseiller national Walther Schmied a été très clair à ce sujet. «Pour implanter un parc éolien, Sol-E veut trouver un très large assentiment des populations concernées. Un 50% n'est pas suffisant, il faut que 75% à 80% des gens concernés et consultés s'identifient à un projet».

A la question de savoir ce qu'il pensait du retrait de droit de recours des associations, Walther Schmied a aussi été catégorique: «Les associations ont abusé de ce droit, mais retirer ce droit n'est pas une bonne chose. C'est voir à court terme et se tirer une balle dans le pied.» Concernant la formation de glace sur les pales des éoliennes, il existe des pales chauffantes qui ne sont pas prévues à Tramelan, mais le problème est à l'étude.

Si les propriétaires de terrains sur lesquels sont implantées ces machines sont indemnisés, on avance le chiffre de 15 000 francs par an pour une turbine. Un intervenant a estimé injuste que les voisins qui subissent les nuisances ne touchent rien. Cela devrait changer, un nouveau système de dédommagement avec une clef de répartition censée satisfaire tout le monde est à l'étude. Et les infrasons? «Ça n'est, pour l'instant, pas un problème reconnu», a ajouté Walter Schmied.

4 millions de kw/h par an

Neuf engins seront établis sur la commune de Tramelan, dont cinq sur des parcelles privées, et deux sur le territoire communal de Saicourt. La capacité de production de courant s'élèvera à 4 millions de kw/h par an. Si l'on tient compte que la commune de Tramelan consomme environ 20 millions de kw/h par an (industries comprises), cinq éoliennes suffiraient à couvrir les besoins réels de la cité. Chaque turbine sera reliée à une sous-station par des conduites souterraines. De là, le courant sera injecté dans le réseau FMB via une ligne à haute tension existante située près du futur parc éolien.

La durée de vie d'exploitation d'un parc est estimée à 20 ans, certainement plus pour les installations. Alors pourquoi 20 ans? Parce que la Confédération s'est engagée à acheter durant ce laps de temps, le courant vert d'un tel parc. Selon la convention, la commune de Tramelan pourrait aussi exploiter elle-même la production, ce qui nécessiterait des installations de distribution onéreuses.

______________________________

Visibles depuis Les Genevez

L'étude d'impact et le plan d'affectation sont actuellement en cours. Le tout devrait être présenté aux diverses commissions et au Conseil communal tramelot au début de l'année prochaine. Suivront toutes les procédures: adaptation éventuelle du projet, examen préalable de l'Office des affaires communales et de l'organisation du territoire (OACOT), modification éventuelle du projet, procédure d'opposition, dépôt public, pourparlers de conciliation, décision du Conseil général, approbation de l'OACOT. Pas facile donc d'implanter un parc éolien si l'on se réfère à toutes ces phases de procédures qui pourraient s'échelonner du début 2012 à mars 2013.

Sans compter les éventuelles voies de recours qui suivraient dès avril 2013. Des dates et délais donnés sous réserve des retards et impondérables qui peuvent intervenir en cours de route. Relevons encore la présentation par François Comina urbaniste, d'un photomontage virtuel de la vision que l'on aurait sur le futur parc éolien à partir de divers endroits du village et des Genevez sur l'autre versant de la montagne. Seuls trois à quatre engins seraient particulièrement visibles.

Le projet tramelot suscite de vives inquiétudes du côté des Genevez. Le village franc-montagnard a voté récemment en assemblée un moratoire de 10 ans lié à la construction d'éoliennes sur territoire communal.
_________________________

Lire aussi : SAUVEZ TRAMELAN !

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage