Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


17.09.2011 - L'Impartial

Les Verts - Neuchâtel - L'énergie reste au centre des préoccupations

NEUCHATEL - «On nous a reproché d'avoir lancé l'initiative. On voit qu'on a bien fait», lance Fabien Fivaz, candidat écologiste au National et aux Etats. La sortie du nucléaire reste un des objectifs des Verts. Le débat aux Chambres fédérales, notamment en commission du Conseil des Etats, prend une tournure qui leur déplaît. «C'est vraiment pour ça que les gens doivent voter Vert», renchérit la conseillère nationale Francine John-Calame.

«Certains se vantent d'être président de Suisse Eole et s'abstiennent lors du vote sur le nucléaire.» La pique est adressée à son collègue parlementaire libéral-radical Laurent Favre.

Pour Laurent Debrot, candidat au National, la décision de sortir du nucléaire est «un chambrelien énergétique». Et de préciser, pour les plus jeunes, qu'un chambrelien consiste à croiser les skis dans une pente raide pour freiner. «Enfin un signe clair est donnée pour quitter une ressource non renouvelable et éminemment dangereuse!»

Pour les Verts, la sortie du nucléaire se double d'une traque au gaspillage et du développement des énergies solaire et éolienne. Cette dernière, aux yeux de Laurent Debrot, est non polluante, a un rendement énergétique intéressant, mais provoque quelques désagréments pour la population. «On voit ce qui se passe dans le Jura en général», dénonce le citoyen de Fontainemelon. «Le laisser-faire a engendré un climat de division», déplore-t-il. Au Peu-Chapatte, ajoute-t-il, des riverains qui ont fait opposition ont été «grassement dédommagés» pour la lever. Ce qui n'a pas été le cas pour ceux qui ne l'avaient pas fait. «C'est l'éolien qui se tue. A Saint-Brais, ils se sont discrédités», commente Fabien Fivaz à propos du géant Alpiq.

Dans ce contexte, «les études d'impact restent indispensables. Il y a des normes à respecter. Dans le canton de Neuchâtel, il y a le projet Neuch Eole (réd: la constitution d'une société anonyme regroupant les communes pour financer un parc éolien). Que le canton reprenne la main, on s'en réjouit.»

Parallèlement à «Sortir du nucléaire», les Verts ont aussi lancé une initiative «Pour une économie durable». Elle fait la part belle à la recherche, à la formation dans le cadre de l'efficience énergétique. «Pour une économie au service de l'homme», renchérit Doris Angst. La candidate au National estime que cette façon de voir les choses permettrait de créer «plus de places de travail pour notre canton. Bien plus que les compensations des places de travail pour les nouveaux avions de combat.»

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage