Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


15.10.2011 - L'Impartial

Les nuisances de la sécurité aérienne

MONT-CROSIN -  Le directeur de l'Office fédéral de l'aviation civile s'est rendu sur place pour voir l'impact visuel nocturne du balisage lumineux des éoliennes.

Jeudi soir, Peter Müller, directeur de l'Office fédéral de l'aviation civile (Ofac), accompagné de collaborateurs, s'est rendu sur le site du parc éolien de Juvent, à Mont-Soleil, en compagnie de Martin Gyger, maire de Mont-Tramelan, de Martin Pfisterer et de Jakob Vollenweider, respectivement président et directeur de Juvent. Objectif: examiner sur place l'impact lumineux nocturne des balises signalant la présence des éoliennes. Toute installation susceptible de représenter un certain obstacle - donc un certain danger pour le trafic aérien - doit en effet être clairement signalée.

Comme l'explique Martin Gyger, ces lumières sont vraiment gênantes la nuit, car «on n'a plus le sentiment de se trouver dans un paysage jurassien, mais plutôt du côté de Las Vegas!» Surtout quand on arrive depuis Les Reussilles avec, à gauche, une partie des éoliennes de Juvent et à droite, les trois aérogénérateurs du Peuchapatte.

Cette visite du boss de l'Ofac fait suite à la démarche entreprise par la commune de Mont-Tramelan, voisine immédiate des éoliennes, auprès de Juvent SA, propriétaire du parc. Les autorités demandaient s'il était possible de réduire l'intensité lumineuse des balises. Juvent avait ensuite transmis la requête à l'Ofac, responsable de la signalisation.

Comme le souligne Peter Müller, l'Ofac a pris les choses au sérieux. «D'un côté, nous comprenons les préoccupations des riverains, mais de l'autre, nous sommes liés par les prescriptions de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OITA) en matière de signalisation, afin d'assurer la sécurité.»

Repérage nocturne initial

De par leur hauteur (jusqu'à 140 m à la pointe de la pale à la verticale), les éoliennes constituent des obstacles dangereux qui doivent impérativement être visibles de loin pour le trafic aérien, car elles se trouvent pratiquement à la hauteur minimale de vol (150 m) des petits avions, des planeurs et autres hélicoptères. Cela dit, avant de se rendre jeudi soir sur place, Peter Müller avait déjà effectué deux vols de nuit en hélicoptère, histoire de se faire une première idée de la situation.

Comme le souligne Martin Gyger, «les discussions se sont déroulées de manière constructive, et les responsables de l'Ofac ont fait preuve de bonne volonté. Le directeur s'est dit disposé à examiner la chose de près, tout en nous disant clairement que la marge de manoeuvre était étroite.» Des propos que confirme Peter Müller. «Nous allons effectuer des comparaisons avec les méthodes de balisage utilisées à l'étranger pour voir dans quelle mesure nous pourrions réduire l'intensité du dispositif lumineux actuel.»

Responsable de l'exploitation de la centrale éolienne Juvent, Pierre Berger espère arriver à une solution. Par exemple en adaptant l'intensité lumineuse aux conditions météo. «Par temps clair, lorsque la visibilité est bonne, on pourrait imaginer diminuer l'intensité lumineuse, et la laisser telle qu'elle est par temps maussade, ou s'il y a du brouillard. Cela se fait apparemment dans certains pays étrangers.»

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage