Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton du Jura > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Revue de presse
  Concept jurassien
  St.-Brais
  Lajoux
  Peuchapatte
  Les Bois
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


27.10.2011 - L'Impartial

Le projet d'implanter un parc éolien provoque de la grogne.

TRAMELAN - Même pas né que la résistance s'organise.

Tramelan dispose d'un projet de parc qui prévoit d'implanter onze éoliennes à la Montagne de Tramelan (dont deux sur la commune de Saicourt). Un projet qui n'en est qu'au stade des études qui précèdent toute une série de procédures qui devraient s'échelonner jusqu'en 2013. Le dossier, en gestation depuis 2008, est piloté par Sol-E, filiale des FMB.

Ce projet n'est cependant pas du goût de plusieurs citoyens et habitants de la Montagne de Tramelan, qui organisent une séance d'information ce soir à la Marelle (20h) et à laquelle la population de Tramelan et des environs a été conviée par un tous ménages. Des spécialistes des domaines scientifique, juridique et économique participeront à la séance. Les autorités communales ont également été conviées. Thème de la soirée: «Les éoliennes industrielles aiment les crêtes jurassiennes, un peu… beaucoup… et vous?»

Zone habitée

Nuisances, types des aérogénérateurs, dangers qu'ils peuvent représenter, impact négatif sur les biens immobiliers ou sur le paysage: autant de questions qui seront débattues ce soir. Ou encore plus précisément: les éoliennes vont-elles freiner l'arrivée de nouveaux habitants? Les retombées financières pour la localité de Tramelan justifient-elles de compromettre les zones de détente, la qualité de vie et le paysage? Quelles sont les alternatives aux éoliennes?

Martial Voumard, industriel résidant à la Montagne de Tramelan, se dit interpellé par ce projet d'envergure. Il aurait souhaité que l'information donnée à ce jour par les autorités communales soit faite de façon plus démocratique. «En tant que citoyen et industriel responsable, je me devais de réagir face à un projet dont les principaux intéressés, les habitants qui en subiront les conséquences, n'ont pas été consultés et surtout pas informés suffisamment. Ce projet ne tient pas compte des répercussions négatives importantes qu'il générera dans bien des domaines. Nous sommes opposés à des éoliennes peu respectueuses des habitants, car il faut se rendre compte que la zone où il est prévu de les implanter est habitée. Il y a pratiquement une ferme ou une résidence tous les 300 mètres.»

Martial Voumard juge que le processus d'implantation de ce parc éolien n'est pas correct. «Nous avons l'impression d'avoir été mis devant le fait accompli d'une décision prise unilatéralement.» L'homme n'est pas opposé à tous projets éoliens. Mais selon lui, celui de Tramelan n'a pas lieu d'être à cet endroit. «On ne peut pas dire non à tout. Des alternatives au nucléaire doivent être mises en ½uvre, alors pourquoi pas l'énergie solaire?»

Directement concernée par cette levée de boucliers, Milly Bregnard, maire de Tramelan, et porteuse du dossier, ne cache pas sa déception par rapport à cette opposition. «Cette action me désole. Elle vient beaucoup trop tôt. Je la ressens comme un manque de confiance envers les autorités. On nous accuse de ne pas avoir informé la population. Mais comment le faire maintenant alors qu'on n'en est qu'au stade des études? On nous accuse trop vite de tous les maux. On ne peut pas répondre aux questions tant que tout n'est pas défini de façon précise. Le droit des citoyens, nous le respectons et il est préservé.»

La maire évoque une très longue procédure qui ne sera entreprise qu'après avoir tous les résultats des études d'impacts (sur les riverains, la faune, le bruit, le paysage etc.). «A l'heure actuelle, ni les emplacements précis, ni le nombre d'éoliennes, ni leur hauteur ne sont arrêtés» précise-t-elle. «Il existe un plan directeur cantonal en la matière et les autorités locales s'y sont référées pour étudier son projet éolien.» Un projet qui, selon Milly Bregnard, correspond parfaitement à une volonté politique de sortir du nucléaire. «Nous tenons à ce projet qui va dans ce sens, qui générerait d'importantes recettes communales, et donc éviterait des hausses d'impôts. Tout le monde aurait à y gagner.»

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage