Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


29.10.2011 - L'Impartial

Eoliennes: avoir son mot à dire

LA CHAUX-DE-FONDS - Et de trois: après Le Locle et Val-de-Travers, le Conseil général de La Chaux-de-Fonds a accepté par 27 voix contre une et trois abstentions, d'entrer dans la future NeuchEole. Ne manque plus que le vote du législatif de Neuchâtel pour que cette SA puisse être créée. S'y ajoutent une vingtaine de communes qui se sont déjà montrées intéressées (elles ont toutes été contactées mais n'ont pas encore toutes répondu).

Le rapport de 40 pages du Conseil communal, salué pour sa bonne tenue, a suscité maintes discussions, y compris d'ordre émotionnel. Bien qu'acceptant le rapport, Michel Hess (UDC) a plaidé pour la sauvegarde de nos crêtes: «Réfléchissons avec le coeur! Le docteur Béguin, quand il s'est battu, ne l'a pas fait pour rien».

Le conseiller communal Laurent Kurth insistait: NeuchEole constitue un outil au service des responsables des collectivités publiques. Celles-ci pourraient s'asseoir à la table des négociations et donner leur avis en tant qu'actionnaires (50 fr. par habitant comme fonds propres). Ensuite, NeuchEole pourra contracter un emprunt bancaire pour entrer dans le capital-action avec les entreprises qui construiront des éoliennes. «Il s'agit aussi d'un processus participatif. D'autres partenaires, comme les promoteurs déjà engagés, apporteront des fonds.»

Le décret de 1966 protégeant les crêtes a été déclassé, rappelait Laurent Kurth. Mais le peuple se prononcera: L'initiative «Protégeons nos crêtes» passera en votation populaire courant 2012. Si elle ne passe pas, les éoliennes se développeront, et c'est là que le rôle de NeuchEole est prépondérant. Si ce développement intervient, «sera-t-il sous contrôle des collectivités publiques ou sous la logique du seul rendement? Nous voulons nous mettre à la table des promoteurs» lesquels sont prêts à laisser la porte ouverte. Mais si on attend le vote du peuple sans rien faire, «c'est pousser les promoteurs à négliger les collectivités publiques».

___________________________

Ci-dessous l'intervention du Conseiller général Daniel Musy qui s'est opposé au rapport autorisant la participation de la ville de La Chaux-de-Fonds à NeuchEole :

Je m’exprime ici à titre personnel pour faire entendre une autre voix. Je suis un partisan de l’initiative « Avenir des crêtes : au peuple de décider » qui a récolté 6400 signatures validées en octobre 2010.

Quand on visualise, comme sur cette photo, l’industrialisation du paysage du Gürnigel entre la Joux-du-Plâne et la Vue-des-Alpes par 10 turbines à vent prévues de 140 voire 180 mètres de haut, quand on entend l’arrogance des groupes industriels et financiers, souvent d’ailleurs pro-nucléaires, qui font pression sur les autorités et les citoyens, notamment dans le canton du Jura, quand on lit que le conseiller communal neuchâtelois Pascal Sandoz se réjouit de constater que les investisseurs voient d’un bon œil la collaboration avec NeuchEole car « ils savent qu’elle augmente les chances de réussite de leurs projets », quand on se rend compte que des turbines prévues seront visibles des rues de la ville inscrite au Patrimoine mondial l’Unesco pour former « un exemple exceptionnel d’ensemble urbain et architectural », on comprend l’intérêt, l’espoir et le désir, ce soir rationnellement et intelligemment expliqué par le Conseil communal, de participer à la création de NeuchEole pour défendre les intérêts de notre ville.

En matière de protection du paysage des crêtes, elle serait objectivement beaucoup plus touchée que les communes du Val-de-Ruz et du Littoral. Nous reconnaissons sur ce point la valeur du rapport et de sa défense par notre Conseil communal.

Cependant, nous avons la conviction que c’est une illusion de croire que notre ville pourrait au travers de NeuchEole avoir une quelconque influence pour contester la réalisation de certains sites prévus. Par ailleurs prétendre que l’énergie produite par les turbines pourrait être intégralement utilisée par nos communes est également une illusion. Nous aurons les mains liées qui ne nous rapporteront que de timides concessions.

Les vrais enjeux, ce sont les Verts jurassiens qui les ont formulés le 27 mai 2011. Nous les citons : « les mesures prioritaires d’une politique énergétique nouvelle doivent aller à une diminution de la consommation par une utilisation rationnelle de l’énergie ». Les Verts jurassiens n’acceptent pas non plus que « l’installation d’éoliennes industrielles expose les riverains à des phénomènes de pollution visuelle et sonore et serve d’alibi à l’augmentation continue de la consommation d’énergie ».

Il faut donc résister pour préserver les intérêts de notre ville en matière de protection paysagère.

Résister en collaborant, ou résister sans collaborer, telle est la question qu’il faut trancher, selon nos convictions. Je pense que la liberté d’action et de résistance de notre ville en la matière en plus forte en restant, pour le moment et jusqu’à la votation de l’initiative, en dehors de NeuchEole. C’est pourquoi je m’opposerai au rapport.

Daniel Musy, conseiller général, 27 octobre 2011
 

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage