Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Valais > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Revue de presse
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


08.11.2011 - Le Régional

Les éoliennes n’ont pas le vent en poupe !

MORGINS - Utiliser le vent des crêtes pour produire plus de 80% de la consommation électrique de Troistorrents? Romande Energie, en collaboration avec les autorités locales, planche sur un projet d’éolienne au lieu dit La Chaux/Portes de Culet.
 
Plus de 80% de la consommation électrique de Troistorrents pourraient être fournis par le parc éolien de la Chaux/Culet. Romande Energie Selon de premières analyses, le parc éolien qui pourrait se développer à Morgins fournirait une production d’électricité d’environ 25 millions de kilowattheures (kWh) par an, soit plus de 80% de la consommation électrique de la commune, entreprises et industries comprises.

Selon Karine Devalte, responsable de la communication de Romande Energie, «ces premières analyses étant positives, nous prévoyons de passer à une seconde phase, soit l’étude du potentiel venteux. L’installation d’un mât de mesure devrait être mise à l’enquête publique fin 2011 en vue d’une installation en avril-mai 2012». Les mesures effectuées grâce à ce mât devront être complétées par différentes autres études - impact sonore, paysager et ornithologique, plan logistique; raccordement au réseau électrique - qui dureront entre 12 et 18 mois. Si l’ensemble des études sont positives, le dossier sera alors soumis à enquête publique et au traitement des éventuelles oppositions.

«Si le projet se confirme, les éoliennes pourraient être construites dans le meilleur des cas en 2014-2015» estime Karin Devalte.

Accepter les inconvénients

A Pro-Natura, Thierry Larget, chargé d’affaires, réagit: «Pour l’instant, nous n’avons été approchés par personne, ni officiellement, ni officieusement». L’Association pour la protection du coude du Rhône s’y oppose elle vivement, par la voix de sa présidente Florence Lattion Richard: «Nous osons espérer que ce projet ne verra jamais le jour. Après l’industrialisation de la plaine du Rhône par l’installation d’éoliennes en zone agricole, voilà que les promoteurs s’attaquent à nos montagnes. Il n’y a pas de limite au profit!». Du côté de Troistorrents, la présidente Marianne Maret pondère: «Si nous voulons favoriser les énergies renouvelables, il faut en accepter les inconvénients. Il est intéressant de noter que les conduites forcées sont entrées dans le paysage de notre canton et que plus personne ne s’inscrit en faux contre ce type d’infrastructures! Il est clair que l’installation d’éoliennes sur notre territoire offrirait une manne intéressante à notre Bourgeoisie!».

Lavey aussi sur la liste

Le Canton de Vaud a transmis à l’Office fédéral du développement territorial une proposition de planification pour des éoliennes sur son territoire. Avec le Jura et le Gros-de-Vaud, la région de Lavey fait partie des secteurs favorables à l’implantation d’éoliennes. Mais à Lavey, «officiellement, c’est encore de l’hypothétique», confie le syndic Yvan Ponnaz. Reste qu’un potentiel d’énergies renouvelables comme le vent est bien présent sur les crêtes comme au-devant du coude du Rhône. «Notre région est aussi propice à la pause d’éoliennes et nous devons faire ce qui est possible de faire. Il en est de notre devoir envers les générations futures», assène la verte libérale Isabelle Chevalley, députée au Grand Conseil vaudois et conseillère nationale nouvellement élue.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage