Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


24.01.2012 - L'Impartial

Pour qui roule l'ancien ministre? - PARC NATUREL REGIONAL DU DOUBS

JURA - Le président de l'association, Laurent Schaffter, se montre moins critique que son comité par rapport au courant éolien. Librevent est tout électrique.

Deux sujets demeurent chauds dans les Franches-Montagnes: la commune unique et les éoliennes. Dès lors, à chaque fois qu'un camp croit débusquer ne serait-ce qu'une virgule de travers, il actionne. Récemment, Librevent, hostile à l'implantation de nouvelles éoliennes industrielles sur l'Arc jurassien, a hurlé comme un putois à la suite des propos tenus par Laurent Schaffter sur les ondes de la RSR. Le président de l'Association pour le Parc naturel régional du Doubs (APNRD) a notamment lâché " qu'il faut faire des concessions " en matière de courant éolien.

Des propos " insensés " pour Librevent. Scandalisée, l'association ajoute que l'ancien ministre circule à contresens de son comité, qui s'était prononcé en mars dernier contre l'implantation de nouvelles éoliennes industrielles sur le site du Parc. Ledit comité avait fait part de sa position aux trois cantons concernés, Neuchâtel, Berne et Jura La charte du Doubs reprend noir sur blanc le même souhait.

Laurent Schaffter nage-t-il à contre-courant? Atteint hier alors qu'il se remet gentiment d'une opération au tendon d'Achille qui l'oblige à se déplacer à l'aide de béquilles, le président de l'APNRD est étonné de cette pseudo-polémique. " Le comité du Parc a pris cette décision avant mon arrivée ", tient-il à préciser. " Il a écrit dans ce sens au ministre Receveur dans le cadre des réflexions en cours au sujet de l'élaboration d'un nouveau plan directeur. Je n'ai émis qu'un avis personnel sur ce dossier. Si l'on entend sortir du nucléaire, il faudra bien prendre en compte toutes les énergies vertes. Et l'éolien en fait partie, personne ne peut l'ignorer. Je sais très bien que ce n'est pas forcément l'opinion du comité. Mais bon. Il existe des gens qui ont la susceptibilité très pointue ."

Laurent Schaffter est catégorique: " Je n'ai jamais affirmé qu'il faut implanter de nouvelles éoliennes dans le périmètre du Parc. Le dossier doit être traité au niveau intercantonal, voire avec nos amis français. Et les éventuels sites retenus devront obligatoirement avoir reçu l'accord des populations concernées. " Puis, l'essentiel: " Dans le fond, rien ne change. La position du comité reste valable. Elle est prise, je la respecte. Pas question de revenir en arrière, ni d'en faire une affaire d'état. "

Jusqu'à la prochaine fois.

__________________________________

Des conférences par secteurs

La procédure d'approbation du contrat de parc entre les communes et l'APNRD est lancée. Les 19 communes concernées par le projet (14 jurassiennes, quatre neuchâteloises, une bernoise) reçoivent ces jours le texte de la charte qui lie les différents partenaires pour une période de 10 ans (2013-2022). Il s'agit du document encore provisoire déposé à Berne le 13 janvier dernier et dont la forme définitive sera soumise à l'assemblée générale du Parc le jeudi 15 mars. Il sera examiné au préalable par le comité du Parc formé des communes et des associations.

La lettre aux communes précise aussi les moyens qui seront mis en oeuvre pour informer la population avant les votations de cette année dans les législatifs communaux. En plus des supports existants (journal du Parc, internet, communiqués), des conférences seront organisées par secteurs (Clos-du-Doubs, Montfaucon, Les Breuleux, La Ferrière et Le Locle). Les communes qui le souhaitent bénéficieront d'une séance individuelle. Par ailleurs, une visite destinée aux élus communaux aura lieu le vendredi 9 mars. Ceux-ci se rendront dans le canton de Soleure pour mieux connaître les réalités concrètes d'un parc en activité, en l'occurrence celui du Thal.

A noter encore l'importante réunion du mardi 7 février à Maîche, où les élus et les associations membres de l'APNRD prendront connaissance d'une étude française portant sur l'état sanitaire du Doubs.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage