Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


04.02.2012 - 24 heures

Chauves-souris et éoliennes ne font pas bon ménage

VAUD - Essertines-sur-Rolle - Pour chaque projet d’éolienne, l’impact sur les mammifères volants doit être étudié au préalable.

A les voir virevolter agilement à la tombée de la nuit, on pourrait croire que les chauves-souris ne craignent rien grâce à leur radar. Rien, sauf les éoliennes. «L’un des problèmes majeurs est que ces chiroptères n’arrivent pas à détecter les pales. Celles-ci tournent à plusieurs centaines de kilomètres/heure et la vitesse de déplacement crée une dépression d’air qui tue les chauves-souris lorsqu’elles entrent dans cette zone», argumente Nicolas Wüthrich, porte-parole de Pro Natura Suisse romande.

Afin de déterminer quel impact sur les chauves-souris pourrait avoir le projet de parc éolien d’Essertines-sur-Rolle, un mât de 50 mètres muni d’un appareil mesurant les ultrasons émis par ces drôles de bêtes est mis à l’enquête publique jusqu’à la fin du mois. Il s’agit d’identifier les espèces présentes et leur nombre.

«C’est une des nombreuses étapes et mesures qui doivent être prises pour qualifier ou disqualifier un projet de construction d’éolienne», explique Alain Zwygart, municipal en charge du dossier. Car suivant leur emplacement, les éoliennes risquent d’être un obstacle aux voies migratoires ou encore de provoquer la destruction de leur habitat lors des chantiers d’installation, indiquent les défenseurs des chauves-souris. Un choc direct avec l’installation ou le brassage d’air peuvent également entraîner leur mort.

Impact à réduire

Dans certaines régions où la densité de mammifères ailés est élevée, les moulins modernes peuvent nuire à la préservation de ces animaux protégés par la loi. Les études par ultrasons sont ainsi menées afin de proposer un modèle d’exploitation pour réduire l’impact sur cette faune particulière. «Il nous est déjà arrivé de négocier des déplacements de mâts proches de sites importants ou de colonies de chiroptères», explique Pierre Ecoffey, correspondant régional du Centre de coordination pour l’étude et la protection des chauves-souris (CCO).

Régulièrement mandaté en amont de projets de parc éolien, ce réseau cantonal travaille en partenariat avec les promoteurs afin de définir le risque du projet. «C’est ensuite la décision du promoteur de chercher ou non des solutions, et au canton de prendre en compte ou non notre avis d’expert», complète le spécialiste.

Espèce peu connue

Difficilement observables, ces petits mammifères mènent la vie dure aux experts. La vue et l’ouïe de l’homme ne suffisent pas pour étudier ces animaux, dont la fréquence des cris échappe à l’oreille humaine. Dans le canton, certaines régions sont reconnues comme étant des zones à forte densité, comme les flancs et la crête du Jura. Mais les couloirs migratoires ou les zones d’hibernation sont encore peu répertoriés.

«Nous savons qu’il y a un risque pour les chauves-souris, mais il varie en fonction de plusieurs critères. Une grande majorité des projets d’éoliennes se trouvent sur des sites peu observés, et les connaissances actuelles ne nous permettent pas des prédictions précises», explique Pierre Ecoffey. Si la mise à l’enquête pour le mât de 50 mètres ne rencontre aucune opposition, elle permettra l’installation d’un capteur pour dix mois, au lieudit Pré Derry. Du côté de Pro Natura, aucune opposition de pincipe n’est prévue à ce jour. «Nous allons prendre connaissance du dossier et étudier si l’implantation de ces mâts comporte un risque pour l’environnement. Mais, d’après ce que nous en savons, ce projet ne se trouve pas sur un couloir migratoire», confie Michel Bongard, responsable régional.

Quatre ou cinq turbines sont en attente

En 2009, deux conseillers dévoilaient leur projet d’installation de quatre ou cinq éoliennes sur des parcelles communales. Nous avons le soutien du Conseil général et la population est favorable», se réjouit le syndic, Samuel Dufour. Afin de mener à bien le projet, la société anonyme EssairVent a été créée, dont la commune, les Services Industriels de Genève (SIG) et Vento Ludens Suisse GmbH sont actionnaires.

Prochaine étape, l’aval du canton. Vento Ludens a récemment déposé son dossier d’évaluation auprès du Service de l’environnement et de l’énergie, et attend une décision pour le printemps. «Nous ne savons pas comment est apprécié notre projet communal, mais le dossier a été déposé dans les temps», indique Alain Zwygart, responsable du projet. Parmi les multiples critères, il y a bien évidemment la force des vents. Le projet répond-il à ce critère? «Il est encore tôt pour le dire. Mais, pour le déterminer, un mât de mesure a été installé au mois de mai 2011», informe José Basset, responsable du projet à Vento Ludens. Et cette installation provisoire pourrait d’ailleurs trouver une deuxième fonction: servir de support pour un second capteur à ultrasons et multiplier ainsi les zones d’observation des chauves-souris.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage