Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


07.05.2012 - Le Temps

Pour les éoliennes, Vaud fait preuve de volontarisme

VAUD - La planification vaudoise en matière d’éolienne vise des objectifs ambitieux Le canton prévoit de couvrir un quart des besoins grâce au vent. Dix-neuf sites retenus

9 sites d’ores et déjà retenus dans la planification cantonale, 10 autres qui pourront l’être à certaines conditions. Au total, de quoi produire plus du quart de la consommation annuelle d’électricité à l’horizon 2035, grâce à 170 machines. Avec sa nouvelle planification, mise en consultation lundi, l’Etat de Vaud se montre volontariste, l’objectif étant largement supérieur à celui que retient la Confédération.

«La solution de notre problème énergétique viendra de notre capacité à convaincre la population, a souligné la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro. Le choix qui se pose est d’accepter ou non une nouvelle forme d’énergie, provisoire peut-être. Il faut passer de la parole aux actes.»

Les 9 projets pour lesquels le feu est au vert (voir carte ci-contre) représentent 67 machines, pour une production de 511 Gwh.

Dix autres projets, retenus sous condition, ont donc le feu orange. Dans les cas frontaliers, l’étape suivante dépend d’une concertation avec les cantons de Neuchâtel et de Fribourg. Dans cinq cas, l’accord de Skyguide – risques d’interférences aériennes – n’est pas encore acquis (Vaudair, Cronay, Villars-le-Terroir, Bottens). Il n’y a qu’au Mollendruz que la condition est liée à une réduction de l’impact paysager. Ces dix projets totalisent 103 machines et une production de 739 Gwh.

La planification territoriale vaudoise est largement postérieure à l’existence des projets. Une première version de ce document ne dessinait que de grandes zones d’exclusion. Cette nouvelle version doit mieux permettre une vue d’ensemble, en particulier pour la Confédération. Elle entraîne le refus de 18 projets (110 machines), qui représentaient un tiers de la production visée par l’ensemble des projets déposés, mais ne remplissaient pas les critères.

Acteur majeur de l’éolien vaudois, Romande Energie se félicite de cette «planification ambitieuse». Quatre de ses projets sont retenus, six le sont sous condition, trois autres étant écartés pour des raisons «pertinentes.»

La carte de l’éolien vaudois comprend aussi une vaste zone blanche, ou zone de réserve. Si l’apparition de nouveaux projets n’est pas exclue, les autorités cantonales ne s’y attendent que dans une faible mesure. La conquête du territoire par les entreprises d’électricité semble pour l’essentiel achevée.

Avec un objectif éolien totalisant 27% de sa consommation d’électricité, Vaud se montre ambitieux, par rapport à un objectif fédéral qui est pour l’heure inférieur à 10%. Les récentes communications de la conseillère fédérale Doris Leuthard et de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) sur les voies pour sortir du nucléaire ne semblent réserver à l’échelle du pays qu’un rôle mineur à l’énergie éolienne. La conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro n’y voit pas un encouragement à s’en désengager, bien au contraire. «Avec la sortie du nucléaire, les cantons se retrouvent en première ligne pour produire l’énergie de substitution, souligne la magistrate PLR. Pour Vaud, l’éolien est un volet extrêmement prometteur, puisque nous disposons de ressources importantes et facilement accessibles.»

Si l’on ajoute le solaire et l’hydraulique, les énergies renouvelables devraient couvrir la moitié des besoins selon les perspectives vaudoises.

A titre de comparaison, le canton de Neuchâtel a retenu dans une planification «positive» cinq sites en tout et pour tout, avec un total de 59 éoliennes.

A l’interne, le gouvernement vaudois aura peut-être de la peine à vendre une planification qui montre que tout le poids des infrastructures éoliennes doit être supporté par l’arrière-pays. Tout le pourtour du bassin lémanique est en effet «épargné.» Soit que le vent n’y souffle pas assez fort, soit que la population y soit trop dense, soit que les sites potentiels se situent dans les zones d’accès de l’aéroport de Genève.

Reste une question: quand verra-t-on tourner la première éolienne sur sol vaudois, pour compléter les quelque trente turbines qui fonctionnent aujourd’hui en Suisse? Le site le plus avancé est celui de Sainte-Croix. En février, au terme d’une dure campagne, les habitants du village ont prononcé un petit oui pour six turbines. Le permis de construire et le plan d’affectation cantonal ont suscité des oppositions qui sont en cours de traitement. Des recours en justice sont possibles jusqu’au Tribunal fédéral.

Document PDF Planification VD.pdf 202.21Ko

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage