Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


31.05.2012 - Station ornithologique suisse - Sempach

Carte suisse des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux - une aide à la décision pour la planification des projets éoliens

SUISSE - Sur mandat de l’Office fédéral de l’environnement OFEV, la Station ornithologique présente ici la carte nationale des conflits potentiels énergie éolienne – oiseaux en Suisse. Elle offre une vue d’ensemble aux planificateurs et montre sur quels sites prévus pour des parcs éoliens il faut s’attendre à des problèmes du point de vue de la protection des oiseaux.

Les parcs éoliens peuvent présenter une certaine menace pour les oiseaux, à cause des changements dans leurs habitats d’une part et des risques de collisions d’autre part. Les cartes suisses des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux établies sur mandat de l’Office fédéral de l’environnement montrent où les oiseaux nicheurs et les hôtes de passage sont particulièrement menacés par les parcs éoliens et dans quelles régions le danger est plus élevé pour nos oiseaux migrateurs. Grâce aux cartes, le choix des sites pour l’installation de parcs éoliens peut être évalué quant aux préjudices pour les oiseaux.

Les cartes suisses des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux sont des outils d'aide à la décision qui permettent une première appréciation des conflits potentiels d’un site, à un stade très précoce de planification. Du point de vue de la protection des oiseaux, les parcs éoliens devraient être érigés dans une région ayant si possible peu de conflits potentiels. Mais les cartes suisses des conflits potentiels ne peuvent remplacer en aucun cas ni une pré-étude du projet ni une étude d'impact sur l'environnement détaillée.

Les cartes suisses des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux comprennent deux parties, avec chacune une carte et un rapport explicatif :

a. Partie oiseaux nicheurs, hôtes de passage et réserves naturelles OROEM

b. Partie oiseaux migrateurs

Pour la partie A

Carte suisse des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux: partie oiseaux nicheurs, hôtes de passage et réserves naturelles OROEM, une liste des oiseaux ayant une importance particulière pour la Suisse a d’abord été établie. Ensuite, sur la base d’une recherche bibliographique, il a été déterminé pour quelles espèces un parc éolien représenterait une menace potentielle considérable. Quinze espèces d’oiseaux remplissent ces deux critères. Elles sont présentées dans le rapport par un portrait de l’espèce et des recommandations sont formulées sur la distance minimale entre leurs habitats et le parc éolien planifié afin de minimiser les préjudices.

La présente carte des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux nicheurs, les hôtes de passage et les réserves naturelles OROEM repose sur les connaissances actuelles sur la répartition des espèces d’oiseaux d’importance nationale potentiellement menacées par les parcs éoliens.

Les données actuelles de répartition de ces espèces ainsi que les zones protégées selon l’Ordonnance sur les réserves d’oiseaux d’eau et de migrateurs d’importance internationale et nationale (OROEM) ont été superposées, évaluées et présentées sur une carte à l’aide d’un SIG. La carte montre les conflits entre des sites potentiels pour des parcs éoliens et les oiseaux nicheurs, les hôtes de passage et les réserves naturelles OROEM à l'aide de quatre catégories (faible conflit potentiel, conflit potentiel réel, conflit potentiel élevé, conflit potentiel très élevé/zone d'exclusion) pour toute la Suisse. La répartition des oiseaux nicheurs et des hôtes de passage est soumise à une dynamique. Cela signifie que la carte doit être périodiquement réactualisée. Naturellement, lors de la planification de projets concrets de parcs éoliens, les espèces d’oiseaux d’importance régionale menacées par les parcs éoliens devraient aussi être incluses.

Pour la partie B

Carte suisse des conflits potentiels entre l’énergie éolienne et les oiseaux: partie oiseaux migrateurs, il n’existe pas d’observations couvrant tout le pays. C’est la raison pour laquelle un modèle informatique a été élaboré qui montre, sur la base des connaissances actuelles, les différentes densités d’oiseaux migrateurs dans toute la Suisse. Les oiseaux migrateurs sont partout présents en Suisse bien que leur concentration dépende de la saison, de la topographie et des conditions de vent. En nous basant sur les connaissances sur le comportement migratoire des oiseaux qui migrent en volant activement (la plupart des passereaux qui représentent plus de 90 % du volume migratoire), nous avons développé un modèle informatique. La densité migratoire dans toute la Suisse a été calculée à l'aide de ce modèle. En la comparant avec les résultats de nos recherches de plusieurs années sur la migration, le modèle a été d’une part adapté aux données observées et d’autre part, les observations sur le terrain faites par radar ont été utilisées pour classer les résultats relatifs du modèle en densités migratoires effectives. De cela a résulté une carte qui représente les densités migratoires moyennes en automne et au printemps.

Finalement, les densités migratoires graduelles ont été interprétées en tant que risques de collision et réparties en trois catégories. Nous avons renoncé ici à l'utilisation de zones à exclure. Au lieu de cela, nous recommandons pour les zones de conflits potentiels un système de surveillance qui permette d’éteindre les installations aux périodes de forte intensité migratoire. Les recensements de victimes de collision sont nécessaires pour vérifier les calculs présentés ici. La carte suisse des conflits potentiels: partie oiseaux migrateurs est un premier pas vers un pronostic migratoire. Se basant sur d’autres mesures et sur des modèles détaillés, on pourrait obtenir un pronostic, de la même manière qu’une prévision météorologique.

http://www.vogelwarte.ch/cartedeconflitspotentiels.html

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage