Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


07.06.2012 - Le Temps

La résistance s’organise dans le Gros-de-Vaud

GROS DE VAUD - Prenant de vitesse autorités et promoteurs, la nouvelle association contre le projet «Tous-Vents» a fait salle comble hier pour sa soirée d’information. Les Municipalités sont sous pression. Croquis d’ambiance.

Le projet éolien de Tous-Vents, sur cinq communes du Gros-de-Vaud, est l’un des dix-neuf qui viennent d’être retenus dans la planification cantonale vaudoise. Sept turbines hautes de 199 sont prévues par Alpiq et Romande Energie dans un paysage agricole parmi les mieux préservés du canton. Mercredi soir, prenant de vitesse autorités et promoteurs, une association d’opposants récemment constituée a fait le plein de la salle de musique du collège de Pailly.

«Nous sommes des citoyens comme les autres et nous sommes favorables aux énergies renouvelables», lance le président de l’association. Suit une présentation sur les nuisances attendues du projet. Pour aller au-delà du «pas de ça chez nous», tout est passé au crible: les antennes seront trop proches des habitations, mais aussi de la forêt, en lisière des Grands-Bois de Pailly; la hauteur des mâts est passée progressivement de 150m à 180m, puis à 200m; le périmètre du bruit plus large que prétendu par les promoteurs; la dévalorisation de 20 à 40% des biens immobiliers, tandis que les électriciens s’enrichissent grâce à la rétribution à prix coûtant (RPC). Avec un leitmotiv: «Nos données ne sont peut-être pas exactes, mais c’est faute d’avoir obtenu celles des promoteurs.» On prédit un massacre d’oiseaux. Comme l’étude d’impact – qui n’est pas disponible non plus – n’a pas été réalisée par la station ornithologique de Sempach, on s’en méfie.

La présentation de visuels montrant les machines géantes dans les champs de Pailly, plus hautes que l’antenne de Sottens, suscite des exclamations indignées. A cela s’ajoute que la planification vaudoise prévoit d’autres parcs éoliens dans les environs. On ricane de la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro, qui veut faire du canton de Vaud un pionnier de l’éolien tout en «épargnant curieusement la région lémanique.»

Deux hommes en particulier animent la soirée et gèrent le micro. L’un est un ingénieur spécialisé dans les études de vents, l’autre directeur d’une société de marketing en ligne. Ils incarnent l’un comme l’autre plutôt la nouvelle population de ces villages qui ne comptaient que des paysans il n’y a pas si longtemps. La parole est donnée, parcimonieusement, aux deux patrons de Kohle Nusbaumer, développeurs éoliens en charge de «Tous-Vents», qui se sont assis au premier rang. Ils assurent qu’ils sont prêts à former un «groupe de travail» avec les opposants et à accueillir leur argumentation sur leur propre site internet. On ne laisse pas projeter un petit film qu’ils ont apporté.

Un habitant d’Ursins ouvre la partie des questions par une remarque acerbe: «Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage. Ne voir que les éléments négatifs, c’est de la mauvaise foi pure et simple.» Une dame dit son désarroi: «Il y a des chiffres d’un côté, des chiffres de l’autre, lesquels croire?». Mais les autres intervenants veulent plutôt savoir comment stopper le projet. Les Municipalités sont critiquées: elles refusent de montrer le contrat avec Alpiq, elles sont fuyantes. La syndique de Pailly est dans la salle, mais elle ne dit rien. Tous les membres présents des conseils communaux sont invités à faire pression sur les autorités pour réclamer l’accès au dossier complet et le droit de la population de se déterminer. Quelqu’un lit un extrait de la préface du livre de Philippe Roch contre les éoliennes. Elle est due à Franz Weber. On applaudit.
________________

Photomontage :
Deux des sept éoliennes prévues dans la région (d’une hauteur de 200 mètres). Photomontage des opposants. (Stop-tous-vents)

_______________

Site web Stop Tous Vents


Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage