Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


11.07.2012 - La Liberté

Le projet éolien et sa rentabilité

LAC-NOIR - L’Association des entreprises électriques suisses vient de présenter trois scénarios pour sortir du nucléaire dans lesquels l’éolien est relégué à la dernière place tant son potentiel est reconnu comme faible dans notre pays. Et c’est ce moment que choisit M. Virdis, futur ex-directeur général de Groupe E, pour faire le forcing dans la presse («LL» du 22 juin).

Il ne rate pas une occasion de mettre la pression sur le Gouvernement cantonal pour que celui-ci accélère, bâcle et ignore les procédures légales dans le dossier du projet de parc industriel éolien du Lac-Noir. «Ce n’est pas normal que nous soyons freinés par les procédures», répète-t-il. M. Virdis est si pressé qu’il fait fi des avis des experts tels ceux de Météosuisse pour qui la mesure du potentiel éolien d’un site doit durer au moins un an, trois étant recommandés pour obtenir des résultats relativement fiables.

Car Groupe E n’a jamais démontré la rentabilité du projet du Schwyberg où les mesures de vent ont duré moins de cinq mois, avant que les mâts ne se brisent et qu’elles ne soient interrompues. Groupe E se garde du reste bien d’informer les Fribourgeois de cette importante lacune. Ces mesures doivent impérativement être faites sérieusement et intégralement.

Sinon, le Conseil d’Etat tomberait à nouveau dans la précipitation. Cette «urgence» que M. Ropraz, directeur de l’aménagement, a citée pour expliquer le surcoût de 22 mio du pont de la Poya. Tout en assurant que les enseignements avaient été tirés des erreurs de ses prédécesseurs. «Je promets de mettre tout en œuvre pour éviter de nouvelles mauvaises surprises», assure le ministre. Dans le dossier du Schwyberg aussi?

Claude Schaller,
Courtaman

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage