Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


20.07.2012 - L'Impartial

Romont se bat, Moutier bâche - Un plan directeur qui ne fait pas que des heureux.

JURA BERNOIS - La cité prévôtoise renonce à son projet éolien sur la Montagne de Moutier. Elle accepte ainsi la révision du plan directeur des parcs éoliens du Jura bernois (PDPE) élaborée par l'Association régionale Jura-Bienne (ARJB). Cette nouvelle mouture, présentée en juin, prévoit la concentration d'éoliennes sur seulement deux sites, soit celui de la Montagne du Droit et de la Montagne de Tramelan. Par contre, la commune de Romont se montre critique envers les nouvelles propositions de l'ARJB.

Le mauvais exemple de Saint-Brais

Après avoir pris connaissance des modifications du plan directeur, le Conseil municipal de Moutier s'est à nouveau penché sur le dossier. Pour rappel, le nombre d'aérogénérateurs passerait de neuf à deux ou trois. «Nous nous sommes rendu compte que la rentabilité n'était pas garantie, même si le promoteur ne le dit pas», explique le conseiller municipal Pierre Corfu. En outre, l'exécutif prévôtois soutient l'option de concentrer le parc éolien sur deux sites, se fiant aux trois études paysagères, économiques et énergétiques effectuées sur mandat de l'assemblée des délégués de l'ARJB et de Centre Jura. «Nous voulons éviter de répéter l'exemple de mauvaise implantation de Saint-Brais», souligne Pierre Corfu.

Si la commune de Moutier accepte d'abandonner son projet, elle pose toutefois des conditions. «Les deux sites retenus doivent être réalisés rapidement. Il faut que la région puisse profiter des bénéfices générés par le parc et avoir accès à la production d'énergie», martèle Pierre Corfu. Finalement, la Ville n'entend pas non plus fermer la porte aux aérogénérateurs pour toujours. Dans une quinzaine d'années, elle aimerait avoir la possibilité de réexaminer la situation.

Romont: une manne de 200 000 francs annuelle

La commune de Romont ne se montre pas aussi conciliante avec les plans de l'ARJB. Son maire, Yvan Kohler affirme: «Notre projet est très bon et respecte les normes. Nous voulons qu'il soit réintégré au plan directeur.» Les citoyens semblent partager cet avis. Les autorités avaient organisé, lundi soir, une séance d'information à propos du parc éolien de la Montagne de Romont. «Les 25 personnes présentes étaient toutes favorables au projet», assure Yvan Kohler, qui considère le site comme idéal notamment parce qu'il n'y a pas d'habitation à proximité. Les retombées financières pour la localité seraient également importantes. Les recettes avoisineraient les 200'000 francs par année, selon le maire.

La société Ennova SA, promotrice des parcs éoliens de Romont et Moutier, défend ses deux projets. «Si les éoliennes sont concentrées sur deux sites, les objectifs que s'est fixés la Suisse en matière de politique énergétique ne pourront pas être atteints», affirme Jean-Luc Juvet, collaborateur de la société. Elle remettra une prise de position à l'ARJB.

La phase de participation se termine le 25 juillet. Un rapport contenant les prises de positions des différents acteurs sera ensuite transmis au canton de Berne. La décision finale devrait se prendre en décembre.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage