Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


17.10.2012 - L'Impartial

Exploiter des éoliennes sans massacrer les chauves-souris

CHASSERON - VAUD - Depuis le mois de juin, de drôles de ballons survolent le Val-de-Travers et le Chasseron. Une nouvelle soucoupe volante pour extraterrestres? Pas du tout. Dans le cadre d'un projet de parc éolien, la société Ennova mène une étude d'impact sur l'environnement. Elle doit certifier que le site de Grandsonnaz, près de Sainte-Croix sur le territoire vaudois, n'est pas hautement occupé par des espèces animales rares. En l'occurrence par des chauves-souris, selon une information de RTN.
 
«On parle de danger hypothétique, mais rien n'est encore prouvé. Beaucoup de choses ont été dites sans qu'on dispose de preuves. Comme nous vivons dans un pays où il faut tout démontrer, on a lancé ce projet d'étude», indique le directeur de la société Ennova, Jean-Luc Juvet. Un ballon gonflé à l'hélium atteint un volume de 9 mètres cubes. Il est équipé d'un enregistreur, lui-même muni d'un petit micro. Tout est relié au sol par un filin fixé dans la terre. Les données de trois ballons seront analysées. «Selon les ultra-sons émis par les chauves-souris, les chercheurs peuvent reconnaître leur espèce et leur fréquence», ajoute Jean-Luc Juvet. L'étude s'achèvera fin octobre.
 
Une étude est nécessaire

Certains semblent davantage inquiets à propos du sort des mammifères volants. A l'instar de Thierry Bohnenstengel, responsable de la base de données chauves-souris au Centre suisse de cartographie de la faune (CSCF), à Neuchâtel: «Les chauves-souris subissent la dépressurisation des éoliennes, en plus des collisions sur les pales. Contrairement à celui des oiseaux, le métabolisme de ces mammifères ne supporte pas l'effet de dépressurisation dans les zones de rotation. C'est tellement fort qu'elles explosent.» L'expert explique qu'une étude est nécessaire, car l'impact des éoliennes est réel. «Il y a beaucoup de mortalité chez les chauves-souris qui migrent, mais aussi sur les résidentes.»
 
Dans un premier temps, le projet d'étude n'a pas été effectué à l'aide de ballons. «Les recherches ont d'abord été réalisées à l'aide de mâts posés au sol. A 25 mètres, puis à plus de 50 mètres. Cette hauteur trop élevée a nécessité le dispositif d'un ballon-sonde. C'est un procédé assez récent, utilisé pour la première fois dans le canton de Vaud»», souligne le directeur d'Ennova. Les services de l'Etat, qui sont à l'origine de la demande, analyseront tous les résultats. Une procédure administrative assez longue selon Jean-Luc Juvet: «J'espère qu'on aura le rapport final pour début 2013.»
 
L'expert Thierry Bohnenstengel explique qu'un moyen pour diminuer la mortalité des chauves-souris a été mis en évidence aux Etats-Unis. Il consisterait à modifier le fonctionnement des éoliennes. Les ralentir ou les arrêter à certaines périodes, pendant la migration notamment. «Jusqu'à 2007, personne ne pensait que les éoliennes s'implanteraient de cette façon en Suisse. Tous les aspects environnementaux n'ont pas été évalués.»
 
Peut-être au désespoir des mammifères volants.
____________

Video des projets éoliens entre Le Creux du Van et Le Chasseron

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage