Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
  Bois d'Amont - VD/FR
  Franches Montagnes- JU
  Tramelan - JB
  Travers du vent - NE
  Paysage Libre - Suisse
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


10.06.2013 - Tribune de Genève

Les Vaudois cassent les moulins à vent des SI de Genève

SERVICES INDUSTRIELS GENEVOIS - La gifle est magistrale. Les dix éoliennes de 180 mètres de haut, que les Services industriels de Genève étaient prêts à ériger dans le Gros de Vaud, le long de l'autoroute A1, à l'est de La Sarraz, ont été balayées par plus de trois citoyens sur quatre des deux communes de Oulens, 522 habitants, et de Daillens, 929 habitants, lors d'une votation consultative ce dimanche. Interrogé par la RTS, au lendemain de cette Berezina politique, le directeur général de la régie genevoise des eaux, du gaz et de l'électricité, fait contre mauvaise fortune bon cœur.

Le patron des SIG la joue respect des procédures démocratiques. Pas question de remettre en cause le verdict populaire, même si le scrutin de dimanche n'était que consultatif. Il ne portait de surcroît sur aucun projet concret, mais sur la simple opportunité de poursuivre ou non les études. André Hurter reste optimiste. Il note que les citoyens d'une commune d'Argovie ont dit oui à un parc éolien ce même dimanche. A Sainte-Croix, la population avait voté pour le parc éolien, à 53%, il y a un an.

Pour les SIG, le vote du 9 juin ne remet donc pas sérieusement en cause le remplacement de l'énergie nucléaire à l'horizon 2050. Cependant, André Hurter constate le paradoxe d'une population qui veut sortir du nucléaire et refuse de nouveaux projets. «Pas seulement éolien, remarque le patron de SIG, qui note au micro de la RTS, qu'on refuse depuis 12 ans de rehausser le barrage du Grimsel de 20 mètres. On ne remplacera pas les 40% d'électricité nucléaire consommés en Suisse en cinq minutes.»

Le directeur d'Ennova ne tient pas un discours différent. L'entreprise neuchâteloise, dont les SIG sont actionnaires à 20%, a dans son portefeuille 50 sites éoliens à l'étude. De quoi remplacer peu ou prou la petite centrale atomique de Mühleberg. Jean-Luc Juvet ne veut pas croire que le vote de dimanche puisse faire tâche d'huile. Mais si les communes devaient s'arroger un droit de veto, il faudra que le parlement fédéral fixe les règles du jeu, un peu comme il l'a fait en matière de dépôts nucléaires.

«Qu'ils mettent leurs éoliennes dans la rade!»

Aucun mea culpa dans la bouche du patron des SI de Genève quant à la politique de communication des défenseurs du projet. Comme le remarque le journal 24 heures dans un commentaire publié lundi, il n'a pas été difficile aux opposants de signaler le gigantisme des machines en lançant des ballons dans le ciel ni d'alimenter les craintes de catastrophes en publiant des photos de rotors en feu. Les arguments rationnels n'ont pas fait le poids. Dimanche, note encore le quotidien vaudois, un opposant euphorisé par la victoire lançait à l'adresse du commanditaire du projet: «qu'ils mettent leurs éoliennes dans la rade!»

Sur leur site internet, les SIG ont une réponse toute prête: «L’absence de vents réguliers et suffisamment puissants rend impossible l’installation d’éoliennes sur le canton de Genève.» Même les crêtes du Salève ne sont pas propices, note Isabelle Dupont Zamperini. Les meilleurs emplacements en Suisse sont souvent dans des endroits difficiles d'accès sans connexion au réseau.

Le vent, une grosse ambition

Les SIG visent d'ici 2025 une production d'électricité renouvelable de 450 GWh, de quoi couvrir 15% des besoins genevois actuels. La part du solaire devrait atteindre 50 GWh, celle de l'éolien 400 GWh, dont 150 importés. La régie genevoise a confié la réalisation des éoliennes à ennova, une société basée au Landeron. Pour la part importée, les SIG comptent sur Energie Ouest Suisse et Swisspower, précise Isabelle Dupont Zamperini.

Le but de 400 GWh d'électricité éolienne nécessite un parc d'environ 60 machines. Actuellement les SIG en ont une. Elle est installée à Gries à deux pas du col du Nufenen. Ennova estimait la capacité du parc d'Oulens-Daillens à environ 5 MWh par année, soit de quoi couvrir les besoins de 11'000 ménages suisses.

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2018 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage