Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
  Bois d'Amont - VD/FR
  Franches Montagnes- JU
  Tramelan - JB
  Travers du vent - NE
  Paysage Libre - Suisse
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


03.09.2013 - Communiqué de presse

Neuchâtel - La protection des crêtes du canton vole en éclats

NEUCHATEL - Grand conseil neuchâtelois, 3 septembre 2013 : La protection des crêtes du canton vole en éclats

Politique énergétique :
Conseil d'Etat et Grand Conseil mettent la charrue devant les bœufs et le Conseil d'Etat s’arroge les pleins pouvoirs

Les décisions prises ce jour par le Grand Conseil neuchâtelois concernant l'initiative « Avenir des crêtes : au peuple de décider ! » sont une nouvelle étape du cafouillage, hérité de la précédente législature, mais dont les autorités de ce canton deviennent coutumières. Elles visent à sceller dans la Constitution la possibilité d’ériger sur les crêtes neuchâteloises près de 60 éoliennes de 180 à 200 mètres de haut, au lieu de commencer par le début, soit réaliser en priorité une étude traitant de la « stratégie énergétique cantonale jusqu’en 2050 », puisqu’il «n’existe aucune stratégie (énergétique) avec une vision cantonale », comme le demande et constate un postulat (lui-même bien tardif!) déposé en janvier 2013 par la commission Energie et accepté également ce jour par le Grand Conseil et le Conseil d'Etat.

Prenant ainsi le problème à l’envers, pour complaire à Suisse Eole et aux promoteurs de l’énergie éolienne, le Conseil d'Etat et le Grand Conseil  sont prêts à dénaturer définitivement le décret de protection des crêtes de 1966, acte neuchâtelois visionnaire et fondateur de la loi fédérale sur l’aménagement du territoire.

Le comité de l'initiative « Avenir des crêtes : au peuple de décider ! » prend acte avec regret mais sans surprise de la décision du Grand Conseil de recommander au peuple le rejet de cette initiative et l'approbation du contre-projet du Conseil d'Etat et des commissions Energie et Législative.

Ce contre-projet ouvre la voie au saccage éolien des crêtes neuchâteloises ; avec la loi qui l'accompagne, il autorise une soixantaine d'éoliennes de 180 à 200 mètres de hauteur sur nos crêtes, réparties sur cinq sites, dont quatre entièrement dans la zone du décret « concernant la protection des sites naturels du canton », comme nos autorités osent encore le nommer sans rire. 

En approuvant ce contre-projet, le Grand Conseil manque de cohérence. En effet, dans un postulat du 25 janvier 2013, également voté aujourd'hui, la commission Energie demandait enfin au Conseil d'Etat d'élaborer une stratégie énergétique à moyen terme et de définir notamment les mesures nécessaires pour réduire la consommation d'énergie dans notre canton. C’est par là qu'on aurait dû commencer, et en bonne logique, l'adoption de ce postulat aurait dû faire reporter le vote sur la loi jusqu'aux résultats connus de l'étude qu'il demande.

De plus, ces décisions de notre législatif cantonal témoignent d'une défiance fort peu démocratique vis-à-vis du peuple neuchâtelois dans un domaine clé de l'aménagement du territoire, celui qui concerne la zone du décret massivement approuvé en 1966 et d'une manière plus générale l'ensemble des crêtes du canton. Le Grand Conseil fait fi de la logique juridique de parallélisme qui commande de réserver au seul peuple la modification d'une décision capitale prise par le peuple. Enfin, cette position est en complète contradiction avec les récentes décisions du peuple suisse (et neuchâtelois) sur les résidences secondaires et la loi sur l'aménagement du territoire, qui ont mis en évidence la forte volonté populaire de limiter le mitage et l'urbanisation désordonnée du territoire national.

En élaborant un tel contre-projet et en voulant le soumettre rapidement au vote populaire, le Conseil d’Etat et le Grand Conseil annoncent avec précision leurs intentions actuelles mais ils ouvrent aussi la porte sur l'inconnu pour l'avenir. L'article 9 de la loi d'application octroie dorénavant au seul Conseil d'Etat la compétence de « réviser le périmètre des différentes zones et créer ou supprimer des zones de constructions basses ou des zones de parcs éoliens ». Même si le nombre de sites éoliens, figurant dans la Constitution, ne peut être augmenté, cette latitude donne de fait au Conseil d'Etat toute autorité de décider à l'avenir d’autres zones du canton à sacrifier à l'industrie éolienne, au cas où l’une ou l’autre des cinq actuellement prévues ne serait pas construite. Et rien n'empêchera le Grand Conseil de modifier ultérieurement la loi, qui est de sa compétence.

Pour toutes les raisons ci-dessus, il va de soi que le comité de l'initiative « Avenir des crêtes : au peuple de décider ! » persiste et signe, c'est-à-dire qu'il ne retire pas l'initiative, car celle-ci reste la seule garantie pour le peuple neuchâtelois de garder le contrôle, aujourd'hui et pour l'avenir, de la gestion des crêtes neuchâteloises.


Le comité de l'initiative « Avenir des crêtes : au peuple de décider !

Félix Gueissaz, Neuchâtel ; Martin Kucera, Chaumont ;
Fabienne Chapuis, Val-de-Travers ; Myriam Sandoz, Val-de-Ruz ;
Eric Robert, La Sagne ; François Bonnet, Bernard Chapuis, La Chaux-de-Fonds ;
Pierre Graber, Gaston Erard, Le Locle

Contacts :

Félix Gueissaz 
032 721 45 75 / 80 
078 790 45 80 
felix.gueissaz@net2000.ch 

Fabienne Chapuis
032 861 15 35
078 901 13 01
fabiennechapuis@hotmail.com
Document PDF CP_Avenir_des_crêtes_3_sept_2013.pdf 48.31Ko

Revue de presse

Presse suisse
27.04.2017 - JURA VAUDOIS - Les promoteurs ALPIQ et les trois communes qu’ils entraînent dans leur sill...
En savoir +
26.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Faut-il soutenir la stratégie énergétique 2050? THIERRY RAY CONSE...
En savoir +
26.04.2017 - JURA VAUDOIS - Ce projet de neuf mâts achève sa mise à l’enquête. En France, d’où il sera ...
En savoir +
19.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Plus de 1000 installations éoliennes industrielles sont nécessaires po...
En savoir +
19.04.2017 - VOTATION SE 2015 Energies renouvelables Objectifs: La production d’électric...
En savoir +
13.04.2017 - VOTATION - SE 2050 - Philippe Roch prend position contre la loi sur l’énergie. L’ancien di...
En savoir +
11.03.2017 - JURA VAUDOIS - Les éoliennes de Bel Coster, ici vues de la Dent de Vaulion sur ce photomon...
En savoir +
07.03.2017 - POLITIQUE ENERGETIQUE - Au sujet de la politique énergétique allemande et de la Suisse, l’...
En savoir +
03.03.2017 - VAUD - Plan caché ou incohérences de l’Etat de Vaud ? Paysage-Libre Vaud vient de publier ...
En savoir +
22.02.2017 - CORRUPTION - L'ancien cadre des Services industriels de Genève est finalement condamné pou...
En savoir +
16.02.2017 - FRIBOURG - Le tribunal cantonal a admis le recours d'organisations de protection de la nat...
En savoir +
26.01.2017 - VAUD - Des projets à Villars-le-Terroir et Vuarrens illustrent les difficultés en matière ...
En savoir +
21.01.2017 - VAUD - Le Tribunal cantonal refuse de considérer que le réseau peut ne délivrer que de l’é...
En savoir +
19.01.2017 - AVIFAUNE - Il est facile d’ironiser sur les quelques volatiles tués par les pales des éoli...
En savoir +
 
 
  © 2017 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage