Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > La Vue-des-Alpes > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Revue de presse
  Le projet
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


06.03.2014 - L’Impartial – L’Express

Unis contre le trop d'éoliennes - Cinq organisations soutiennent l'initiative sur l'avenir des crêtes.

APPEL AUX CITOYENNES ET CITOYENS DU CANTON DE NEUCHATEL

RAPPEL DES FAITS 

NEUCHATEL

L'implantation planifiée d'éoliennes sur les crêtes jurassiennes divise l'opinion. Le peuple neuchâtelois choisira, le 18 mai prochain, entre une initiative et un contre-projet. Cinq organisations actives dans la protection des sites naturels, du paysage ou de la faune appellent à soutenir l'initiative.

Elles ne sont pas d'accord sur tout. Mais elles défendent fermement une position commune. Cinq associations de protection de la nature préconisent d'accepter l'initiative "Avenir des Crêtes: au peuple de décider" soumise au vote le 18 mai prochain.

Dans un appel commun présenté hier à La Chaux-de-Fonds, elles disent vouloir "préserver notre patrimoine naturel contre l'industrialisation de nos crêtes" et "conserver la maîtrise du développement éolien dans notre canton".

D'accord pour un ou deux sites

Elles ne sont toutefois pas opposées à toute implantation d'éoliennes. Elles admettent en effet que le canton de Neuchâtel "fasse sa part" en réalisant "un ou au maximum deux sites éoliens et ceci dans les périmètres les moins dommageables pour la nature, le paysage et la population."

Pro Natura Neuchâtel, la Fondation pour la protection et l'aménagement du paysage FP, BirdLife Suisse, Helvetia Nostra et l'Association des Amis du Mont-Racine, ont chacune des raisons particulières de cadrer le développement de l'énergie éolienne.

Mais elles se retrouvent sur l'essentiel. Pour les cinq organisations, une partie des 59 machines prévues par le gouvernement a un impact très élevé sur la nature et le paysage du Jura neuchâtelois.

Le principe: "L'énergie éolienne doit épargner les sites les plus sensibles pour la biodiversité et le paysage." Faute de quoi, il est abusif de qualifier cette énergie de "renouvelable".

Président de Pro Natura Neuchâtel, Michel Von Wyss résume: "Il ne faut pas brader la protection de nos crêtes au nom de l'énergie renouvelable.

Pour Anne Bachmann, d'Helvetia Nostra, "les valeurs naturelles ne doivent pas être sacrifiées sur l'autel du tournant énergétique".

Oiseaux tués

François Turrian de BirdLife Suisse
donne des exemples concrets de l'impact des éoliennes sur la faune avicole. "Pour certaines espèces de rapaces, les collisions avec des éoliennes sont devenues, en Europe, la cause majeure de mortalité."

Il déplore que l'impact cumulé des sites n'ait pas été évalué à l'échelle de l'Arc jurassien. Ainsi, par exemple, les deux projets autour du Val-de-Travers s'ajoutent aux parcs prévus de l'autre côté de la frontière cantonale. Or, "aucune étude des impacts cumulés de ces parcs, dont la densité serait inégalée en Suisse, n'a été effectuée à ce jour".

Le spécialiste des oiseaux tire à boulets rouges contre un des sites retenus dans la planification, celui de La Vue-des-Alpes. Classé "d'importance nationale" pour les oiseaux, "il a été maintenu malgré les appels des naturalistes" . Conclusion, pour lui, "le plan directeur éolien est bâclé".

Organisations snobées

L'acceptation de l'initiative serait "un signal clair pour encadrer le développement effréné" de l'éolien sur les crêtes de l'Arc jurassien. Et ce même si, pour François Turrian, l'initiative "n'est pas idéale", puisqu'elle "permet la réalisation de parcs dans des secteurs où la biodiversité est élevée".

Les cinq organisations déplorent que le Conseil d'Etat n'ait pas, selon elles, tenu compte des propositions des milieux de protection de la nature dans l'élaboration de ce plan. Elles estiment qu'accepter le contre-projet des autorités cantonales c'est, de fait, autoriser la création de cinq périmètres éoliens sur 35 des 50 kilomètres de crêtes que compte le canton. Accepter l'initiative, au contraire, permettrait de faire voter les projets une fois précisément définis et étudiés.

Président des Amis de Mont-Racine, Claude Roulet déplore au passage, en réponse à une question sur la position des Verts: "Nous sommes devant un paradoxe: ceux-là mêmes qui portent l'étendard de l'écologie en deviennent les fossoyeurs!"

Les protecteurs de la nature et du paysage mettent aussi en garde les citoyens qui ont dans l'oeil des éoliennes de 70 m implantées il y a deux décennies. Les machines planifiées auront entre 140 et 200 m de hauteur. "C'est trois fois la hauteur de la tour Espacité" où se tenait la conférence de presse, font-ils remarquer.

_______________________________

SUR QUOI VOTERA-T-ON LE 18 MAI?

L'initiative "Avenir des Crêtes - Au peuple de décider" prévoit que le nombre, les dimensions et les emplacements des éoliennes soient fixés dans un plan d'affectation spécial cantonal. Toute construction ultérieure du même type nécessitera une modification de ce plan, avec à la clé une votation populaire.

Adopté en novembre dernier par le Grand Conseil le contre-projet direct à l'initiative vise à modifier la constitution pour affirmer l'objectif du canton de garantir, notamment un approvisionnement en énergie suffisant, sûr et économique, de favoriser les économies d'énergie et d'encourager l'utilisation des ressources indigènes et renouvelables. Un autre article prévoit que l'implantation d'éoliennes est autorisée sur cinq sites au maximum, la loi définissant ces sites et le nombre maximum de machines par site. Concrètement le projet prévoit l'implantation de 59 machines sur cinq sites.

Ci-dessous  l'appel des 5 organisations :

Pro Natura Neuchâtel
Fondation pour la protection et l'aménagement du paysage FP
BirdLife Suisse
Helvetia Nostra
Association des Amis du Mont-Racine

APPEL AUX CITOYENS CITOYENNES DU CANTON DE NEUCHATEL

Document PDF Appel_Citoyen_ONG_Crêtes_NE.pdf 155.37Ko

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2021 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage