Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Projets d'éoliennes dans l'Arc jurassien > Canton de Neuchâtel > Revue de presse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Neuchâtel
  Revue de presse
  Concept NE 2009
  Concept NE 2010
  Chaumont - NE
  Communal La Sagne NE
  Grand Coeurie - NE
  Joux-du-Plâne - NE
  Mont de Boveresse - NE
  Monts de Buttes - NE
  Vue-des-Alpes - NE
  Pouillerel - NE
  Tête-de-Ran - NE
  Jura
  Jura bernois
  Vaud
  Fribourg
  Valais
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse


22.04.2014 - Le Temps

Parcs éoliens: la démesure

VOTATION NEUCHATEL - La votation neuchâteloise sur l’avenir des parcs éoliens (le 18 mai) oppose deux visions: celle du Grand Conseil, soutenue par tous les partis, et l’autre, celle de l’initiative «Avenir des crêtes: au peuple de décider», appuyée notamment par 18 élus «éolo-sceptiques» de La Chaux-de-Fonds, de gauche comme de droite. Nous en faisons partie et choisissons une voie mesurée, selon trois logiques.

Politiquement d’abord, il faudrait accepter d’un coup cinq sites éoliens comprenant au total 59 machines. La planification est osée mais elle empêche que chacun des parcs ne soit voté séparément selon sa localisation spécifique. A l’excès et la précipitation, nous préférons la modération du contrôle démocratique régulier et refuserons le contre-projet.

Economiquement et écologiquement ensuite, il faut inverser les priorités en exigeant une analyse des besoins du canton en énergie dans les cinquante prochaines années. Elle va de pair avec une politique cantonale d’économies d’énergie audacieuse et volontariste. Les effets de l’implantation de 59 éoliennes sont indéniables pour la transition énergétique mais minces à l’échelle suisse. Il y a donc une immense disproportion entre ce qu’on gagne et ce qu’on perd: des territoires encore relativement préservés de la marque humaine.

Deux visions de ce qu’est, pour des habitants d’une région, «leur» paysage s’opposent sur le plan affectif. Sont-ils des endroits qui doivent vivre selon «le vent du temps» ou des lieux qui constituent une part intime de nous-mêmes? Leur modification – le sacrifice consenti à l’industrie – n’est pas facilement compensable par l’illusion qu’on pourrait les retrouver intacts dans cent ans, comme nous l’assène l’argument de la réversibilité. Ce dernier nous laisse aussi sceptiques.

Daniel Musy, La Chaux-de-Fonds (NE)

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage