Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
  Bois d'Amont - VD/FR
  Franches Montagnes- JU
  Tramelan - JB
  Travers du vent - NE
  Paysage Libre - Suisse
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


21.11.2015 - ArcInfo

«Des éoliennes, on n’en veut pas aux Franches-Montagnes!»

CANTON DU JURA - Séance d’information tendue hier soir à Bassecourt.

Chaude ambiance. Par moments torride. D’habitude, c’est Alain Morisod et son orchestre qui font le show à la halle des fêtes de Bassecourt lors de leur traditionnel concert de Noël. Mais, hier soir, ce sont surtout les farouches opposants aux éoliennes qui ont donné le ton à l’occasion de la soirée d’information dédiée au plan sectoriel éolien que le Gouvernement jurassien entend mener à bien d’ici l’horizon 2035.

Huées, sifflets, quolibets: le ministre de l’Equipement, Philippe Receveur, a eu le mérite de garder son calme. Reste que le modérateur de ce raout qui a fait salle comble avec 400 personnes, soit le chef du Service de l’information et de la communication de la République, Pierre-Alain Berret, a menacé à réitérées reprises d’interrompre les débats. Tant ceux-ci ont été à deux doigts de dégénérer.

La grogne est venue principalement de Francs-Montagnards, descendus en masse dans la Vallée. Librevent et le collectif «Franches-Montagnes je m’engage», qui avait milité contre une commune unique dans le district, avaient mobilisé leurs troupes. Effet de masse réussi. Avec ce cri du cœur: «Des éoliennes, onn’en veut pas aux Franches-Montagnes!»

Une assistance plutôt hostile, donc. Un débat émotionnel aussi, où quelques-uns des intervenants dans le public ont usé de raccourcis. C’était sûrement de bonne guerre. Mais nous n’étions pas en propagande. Le fameux plan en question est mis en consultation. «Rien n’est figé. Nous soumettons notre projet, sûrement perfectible, à votre sagacité. Nous sommes beaucoup plus restrictifs que les fonctionnaires de la Confédération», a lâché Raphaël Macchi, du Service du développement territorial, et accessoirement président du groupe de travail mis sur pied par l’exécutif en vue de mettre en consultation publique la fiche révisée du plan directeur cantonal relative à l’énergie éolienne.

Comme au loto!

Pour assister à cette séance publique, il fallait s’inscrire au préalable. Plus de 300 personnes l’ont fait. «Obligation» aussi de faire parvenir ses questions au préalable au Service de l’environnement. Mais la soirée n’a pas été biaisée pour autant, le public ayant largement eu la possibilité de prendre la parole.

A 19h05, Philippe Receveur a expliqué l’objectif de la politique énergétique cantonale. «Le Gouvernement est favorable à l’éolien, mais dans des conditions strictes.» Le projet dit en gros ceci: trois parcs par district, de minimum cinq turbines, pour un total maximum d’une trentaine d’installations. Unanimité sur un point: pas question de rééditer les «exploits» de Saint-Brais et du Peuchapatte.

A 19h15, le ministre essuyait les premiers sifflets. Raphaël Macchi, qui a pris le relais de son supérieur, a nettement moins bien fait. Après cinq minutes, et un célèbre «On ne peut pas faire de l’éolien où il n’y a pas de vent», il se faisait proprement ramasser: «Arrête de nous endormir (...) Essayer d’en remettre une aux Franches-Montagnes. On est chez nous! (...) Les Franches-Montagnes sont tellement moches qu’on peut y mettre des éoliennes!» Puis, le top: «Du sac!» Comme au loto!

A 19h20, le modérateur avertissait: si ça continue, on bâche. La situation s’est alors détendue. Légèrement. Mais par moments, les huées et les sifflets ont repris. La géothermie? Peu d’intérêt...

Si l’on a bien pigé, il est encore trop tôt pour savoir quels sites éoliens seront retenus... «Nous ne sommes pas là pour parler d’un projet spécifique», a répliqué Raphaël Macchi. Et les neuf communes des Franches-Montagnes, sur les 13 que compte le district, qui ont opté soit pour un moratoire soit pour une interdiction totale des éoliennes sur leur territoire? Le plan est cantonal, a rétorqué Philippe Receveur. Qui s’est empressé d‘ajouter: «Nous ne ferons rien contre l’avis des populations concernées. Je vois mal la police et l’armée venir protéger un chantier dans le Jura.»

La «résistance» a applaudi. Timidement...

___________

Le contexte

Le Gouvernement jurassien a arrêté sa stratégie concernant l’énergie éolienne.

Trois sites prioritaires sont retenus, soit un dans chaque district: Bure, Bourrignon - La Haute Borne et extension du parc du Peuchapatte. Deux sites sont en réserve: Haute-Ajoie et Rebeuvelier - Val Terbi.

La phase de consultation liée à la fiche du plan directeur cantonal court jusqu’au 15 décembre. Le nouvel exécutif arrêtera ses choix en 2016. Le futur Parlement tranchera.

Revue de presse

Presse suisse
07.05.2017 - SE 2050 - Des documents internes montrent comment l’Office fédéral de l’énergie tente d’in...
En savoir +
06.05.2017 - SE 2050 - Philippe Roch - Je me lève pour défendre la nature, qui est malmenée dans cette ...
En savoir +
27.04.2017 - JURA VAUDOIS - Les promoteurs ALPIQ et les trois communes qu’ils entraînent dans leur sill...
En savoir +
26.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Faut-il soutenir la stratégie énergétique 2050? THIERRY RAY CONSE...
En savoir +
26.04.2017 - JURA VAUDOIS - Ce projet de neuf mâts achève sa mise à l’enquête. En France, d’où il sera ...
En savoir +
 
 
  © 2017 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage