Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
  Bois d'Amont - VD/FR
  Franches Montagnes- JU
  Tramelan - JB
  Travers du vent - NE
  Paysage Libre - Suisse
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


31.05.2016 - 24 heures

Le plus vieux projet éolien vaudois de retour

SAINTE-CROIX - Ce parc de six éoliennes, revu et corrigé, est de nouveau proposé par le Canton et le promoteur.

Pionnier des projets éoliens vaudois, le parc de Sainte-Croix revient sur le devant de la scène. Cet ensemble de sept éoliennes prévu sur l’alpage de la Gittaz et du Mont-des-Cerfs avait été le premier à être jugé par le Tribunal cantonal. C’était en mars 2015, après recours des opposants, dont deux des griefs avaient été validés: l’impact des hélices sur l’avifaune et leur bruit.

Aujourd’hui, le permis de construire des éoliennes de 98 m de haut (au moyeu) est de nouveau mis à l’enquête. Il est accompagné du plan d’affectation cantonal, dont seulement les compléments sont soumis à d’éventuels recours. Chaque point litigieux a fait l’objet de compléments d’études et de nouvelles propositions de la part du promoteur, Romande Energie. C’est donc un dossier revu et corrigé qui fait son retour, avec, à en croire les porteurs du projet, tout ce qu’il faut pour aller de l’avant.

Sur le bruit, le tribunal avait demandé que les émissions et leur réduction soient étudiées éolienne par éolienne. Romande Energie revient avec des éoliennes «de dernière génération», ce qui comprend des pâles avec des lignes de fuite dotées de peignes. La réduction de bruit doit atteindre 2 décibels.

Mesures pour les oiseaux

Par rapport aux volatiles, Romande Energie propose plusieurs mesures qui concernent aussi bien les oiseaux migrateurs que nicheurs. Un rapport de la Station ornithologique suisse de Sempach pointait en effet du doigt une zone de conflits à «risques élevés». Le nouveau plan du site prévoit un arrêt des éoliennes durant les pics migratoires de l’automne et du printemps, ainsi que des mesures visant à favoriser la bécasse des bois et le grand tétras.

Les pylônes électriques existants doivent en outre être isolés dans le secteur, afin d’épargner les hiboux grands ducs. «Romande Energie a engagé de très gros moyens, et a utilisé des radars pour fournir une très bonne documentation», estime Cornelis Neet, directeur général de l’Environnement. Antérieur à la plupart des projets actuels, le dossier de Sainte-Croix n’aurait désormais plus de lacunes. Reste qu’en étant le plus avancé il risque de nouveau de faire école sur la suite de la procédure.

De quoi satisfaire les opposants? En tout cas pas les irréductibles. «On décidera si on fait opposition jeudi, table Alain Bonnevaux, architecte à Sainte-Croix. Mais la question de la distance avec les êtres humains n’a jamais été abordée. On est à 350 mètres des premières maisons!» Quoi qu’il en soit, il promet d’aller jusqu’au Tribunal fédéral.

Pionnier et vétéran du genre, le projet éolien de Sainte-Croix peut toutefois progresser très vite. En théorie. Il bénéficie d’un premier jugement très complet qui condamne déjà les opposants à une singulière originalité. S’agissant d’un plan d’affectation cantonal, il est également à l’abri de tout référendum local.

S’y ajoute la détermination, récemment renforcée, du Canton: «La Confédération nous demande une production éolienne de 1100 à 1500 GWh par an, poursuit Cornelis Neet. Les 19 parcs actuellement retenus peuvent en fournir 1116. Pour atteindre cette cible, chaque parc compte.»

Revue de presse

Presse suisse
07.05.2017 - SE 2050 - Des documents internes montrent comment l’Office fédéral de l’énergie tente d’in...
En savoir +
06.05.2017 - SE 2050 - Philippe Roch - Je me lève pour défendre la nature, qui est malmenée dans cette ...
En savoir +
27.04.2017 - JURA VAUDOIS - Les promoteurs ALPIQ et les trois communes qu’ils entraînent dans leur sill...
En savoir +
26.04.2017 - VOTATION SE 2050 - Faut-il soutenir la stratégie énergétique 2050? THIERRY RAY CONSE...
En savoir +
26.04.2017 - JURA VAUDOIS - Ce projet de neuf mâts achève sa mise à l’enquête. En France, d’où il sera ...
En savoir +
 
 
  © 2017 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage