Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


08.08.2016 - Tribune de Genève

Les éoliennes d'Essertines-sur-Rolle coincées entre terre et ciel

VAUD - La réintégration du projet d'Essertines-sur-Rolle dans la planification cantonale a fait sortir les opposants du bois.

Depuis que le Conseil général d’Essertines-sur-Rolle a voté son soutien unanime au projet de parc éolien, en 2009, de forts vents contraires ont freiné son développement. On a même cru qu’il était enterré lorsque le contrôleur aérien Skyguide a transmis son préavis négatif en 2012.

Suite à de nouvelles études, les éoliennes ont été réintégrées dans la planification cantonale en juin dernier. Les signaux liés aux aspects techniques sont passés au vert, ou du moins à l’orange. Mais, alors qu’on ne les avait pas encore entendus, ce sont désormais les opposants qui manifestent vivement leur désaccord.

 «Comme le projet était suspendu, on a fait profil bas jusqu’à maintenant, confirme Catherine Lehmann, secrétaire de l’association PieduVent, section Essertines – Saint-Oyens, opposée aux implantations de ces éoliennes industrielles. Aujourd’hui, nous sommes plus actifs. Nous voulons sensibiliser la population, et surtout expliquer aux gens l’impact réel que ces machines de 180 mètres de haut auront sur leur quotidien, sur leur santé, sur la faune, et par-dessus tout sur le paysage, car on les verra de toute La Côte.»

Pour concrétiser cette action de sensibilisation, l’association a distribué des flyers tous-ménages, a collé des affichettes dans les deux communes d’Essertines et de Saint-Oyens, a installé des panneaux et entretient son site Internet. Prochainement, la section de PieduVent participera à la première réunion organisée par les développeurs (la société EssairVent, constituée de vento ludens, des Services industriels genevois et de la Commune d’Essertines-sur-Rolle).

Priorité au dialogue

«Nous espérons que ce projet ne verra jamais le jour, mais nous irons à ces rencontres car nous privilégions le dialogue, poursuit Catherine Lehmann. On pourra poser des questions, expliquer notre point de vue et confronter nos arguments. Nous sommes convaincus que la rentabilité énergétique des éoliennes est infime par rapport à l’importance de l’impact et nous ne sommes pas des Neinsager. Nous allons proposer des alternatives.»

Responsable du projet au sein de la Municipalité d’Essertines, Alain Zwigart confirme qu’une table ronde réunira partisans et opposants du projet dans le courant du mois de septembre. L’occasion de faire le point. «Maintenant que nous savons qu’il y a des vents favorables et que le parc ne se situe pas dans un couloir d’oiseaux migrateurs, nous pouvons aller de l’avant. Mais nous sommes encore au tout début des procédures. Les services de l’Etat devront encore étudier l’impact du projet et nous allons ouvrir le dialogue avec la population du village et des communes voisines.»

Skyguide maintient son opposition

Reste encore l’opposition de Skyguide. «A ce jour, elle n’est pas levée car il y a toujours de possibles problèmes d’apparitions d’ombres fantômes sur le radar de l’aéroport de Genève, précise Fridrich Raimund, porte-parole du contrôleur aérien. Ce radar va être changé car il arrive à bout de course. Le nouveau sera peut-être à même de gérer ce problème, mais ce n’est pas garanti.»

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage