Jura Crêtes
Accueil OK     Plan de site     Imprimer Imprimer    
  Vous êtes ici : Revue de presse > Revue de presse suisse
 
  VIDEOS des projets éoliens dans l'Arc jurassien
 
  CARTE DES PROJETS EOLIENS EN SUISSE
 
  >> REVUE DE PRESSE <<
  Presse suisse
  2017
  2016
  2015
  2014
  2013
  2012
  2011
  2010
  2009
  2008
  2007
  2006
  2005
  2004
  2003
  2002
  2001
  2000
  Presse française
  Presse allemande
  Ailleurs en Europe
  Reste du Monde
 
  -->> Oppositions
  Paysage Libre - Suisse
  Paysage Libre BEJUNE
  Travers du vent - NE
  Tramelan - JB
  Franches Montagnes- JU
  Paysage Libre - VD
  SOS Jura - VD sud
  Vallée de Joux - VD
 
  -->> Blogs
  Eolien, la presse et nous
  Voisine d'éoliennes
  Vent-de-Folie
  Vent-de-Folie's Photoblog
 
  Plateforme européenne contre l'éolien industriel - EPAW
 
  Eine kritische Auseinandersetzung mit Windenergie in der Schweiz
 
  Les projets
  Le concept national
  L'opposition
  Paroles de ...
  Efficacité énergétique
  Documents de référence
  Divers
  Protection des crêtes
  Paysage
 
  Dessins de presse
 
  Non aux Quads !
 


Revue de presse suisse


06.11.2001 - Swissinfo /SRI

Eoliennes dans le vent

A la traîne de l’Europe, la Suisse veut décupler sa production d’énergie éolienne. Le programme SuisseEnergie se donne dix ans pour y arriver.

La Suisse, en effet, ne produit que 5 gigawatts/heure (GWh) par année, grâce à l’énergie éolienne. Ce qui la place à l’avant-dernier rang des pays européens. Pour corriger le tir, l’administration fédérale élabore une série de lignes directrices pour corriger le tir. En créant de nouveaux sites. «Les énergies renouvelables, et notamment l’énergie éolienne, restent les parents pauvres de la production d’électricité», affirme Markus Geissmann, responsable de la section Energies renouvelable à l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).
 
Les objectifs restent modestes
Ne possédant qu’un petit budget de 500 000 francs pour la recherche dans ce domaine, la promotion de l’énergie éolienne constitue un véritable défi pour l’OFEN. «Nous sommes bien conscients que la Suisse est à la traîne, affirme Markus Geissmanm. Cependant, nous devons faire avec nos moyens.» C’est essentiellement pour cette raison que l’objectif prévu pour ces 10 prochaines années reste modeste. Car même si la production d’énergie doit passer à 50 GWh, cela ne représente que la consommation électrique annuelle de 15000 ménages. Cela dit, de nouveaux sites devront voir le jour en Suisse, complétant ainsi les installations actuelles, comme celles du Mont Crosin, à Berne. Une politique qui risque de ne pas plaire à tout le monde. Car dans l’ensemble, les citoyens préfèrent voir ces grandes hélices dans le jardin du voisin.
 
A Neuchâtel et dans le canton de Vaud
«C’est pour cette raison que l’administration compte utiliser au mieux les instruments de l’aménagement du territoire», précise le responsable de l’OFEN. Pour ce faire, une collaboration est prévue entre communes, cantons, et les associations environnementales. Une politique qui devrait aboutir à un minimum d’installations nouvelles, mais de grande envergure. «Les installations actuelles attirent beaucoup les touristes, précise Markus Geissmann. Et une fois posées, les éoliennes sont en général bien acceptées par la population.» Ainsi, les deux principales installations prévues par ce plan devraient voir le jour à la Vue des Alpes, dans le canton de Neuchâtel, et à Sainte-Croix, dans le canton de Vaud. Elles comporteront entre six et huit turbines, pour une puissance de 20 MWh chacune.

Expérience alibi?
Dans dix ans, la part de l’énergie éolienne s’élèvera à 20% de la production d’énergie renouvelable. Qui, elle-même, ne représente que 1% de la production électrique. Un alibi pour les écologistes? « Pas du tout, explique Markus Geissmann. L’énergie éolienne est la moins coûteuse des énergies vertes, et les installations sont techniquement fiables. Toutefois, le problème s’articule autour des moyens de promotion qui, pour l’heure, sont quasi confidentiels.» Un message clair pour le responsable de la section Energie renouvelable qui ne cache pas son envie de promouvoir davantage l’utilisation du courant vert. Et le lobby électrique?. «Certes, il existe, précise le responsable. Cependant, la nouvelle loi sur le marché de l’électricité et la libéralisation du marché devraient changer la donne.» Les futures lois devraient effectivement donner plus de place à la promotion des énergies vertes. Quant au bas coût du courant fourni par le vent, il devrait permettre à cette forme d’énergie de trouver sa place dans un marché libre.

Jean - Louis Thomas

Pas d'informations pour cette catégorie
 
 
  © 2022 Arcantel SA. Tous droits réservés - Un produit Internet Solutions by Arcantel SA
Retour Homepage